En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

02.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

06.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

07.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 57 min 32 sec
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 14 heures 50 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 16 heures 41 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 18 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 19 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 19 heures 58 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 20 heures 25 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 21 heures 49 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 22 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 23 heures 26 min
pépites > Politique
Coincidence
La femme de ce député qui va rejoindre le Modem vient d'être embauchée par ... le MoDem
il y a 1 heure 11 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 15 heures 55 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 17 heures 12 min
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 19 heures 15 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 19 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 20 heures 7 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 20 heures 45 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 22 heures 16 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 23 heures 56 min
Capture d'écran
Capture d'écran
Revue de blogs

Belle Gibson, une vraie malade mythomane et ses faux cancers

Publié le 28 avril 2015
C'était un symbole australien de courage, elle avait une tumeur au cerveau qu'elle combattait par un régime spécial, levait des fonds, publiait des livres. Mais tout était faux. Belle Gibson est avant tout une mythomane. L'Australie se demande comment nous pouvons aujourd'hui encore être des victimes aussi consentantes d'un bon story telling.
Claire Ulrich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'était un symbole australien de courage, elle avait une tumeur au cerveau qu'elle combattait par un régime spécial, levait des fonds, publiait des livres. Mais tout était faux. Belle Gibson est avant tout une mythomane. L'Australie se demande comment nous pouvons aujourd'hui encore être des victimes aussi consentantes d'un bon story telling.

Avant, Belle Gibson avait droit a de beaux hommages pour son courage, y compris de la part du journal ELLE australien. Mais ça, c'était avant. 

Photo du compte Twitter de Nolly Glass.

Belle Gibson a mis elle-même fin à la fable, et à sa PME florissante (livre, applications payantes, levées de fonds, etc.). Elle qui s'était "vendue" sur les réseaux sociaux avec un énorme succès comme survivante de divers cancers incurables et grande gourou de l'alimentation ultra bio qui l'avait guérie, a encore une fois packagé son coming-out pour les médias, alors que 300 000 dollars australiens de dons ont disparu. Ses tumeurs sont devenus des troubles émotionnels, un petit problème avec la vérité, sous la peau impeccable et les mèches blondes. Mais cette fois-ci, le dégout a gagné.

Capture d'écran de 'The Australian Women's Weekly'. La maladie de Belle Gibson a changé. Elle n'a plus de cancers, mais un 'combat de toute une vie avec la vérité'

Le site Vice reprend les faits et s'interroge sur l'hallucination collective : "Pourquoi avons-nous mis aussi longtemps à voir que tout était un tissu de conneries ?"

Belle Gibson a finalement dit la vérité sur son cancer dans une interview avec The Australian Women's Weekly, en déclarant : "Rien n'est vrai". C'est une bourde embarassante pour les médias, qui ont joué un énorme rôle pour promouvoir son histoire. Dans une interview, l'an dernier, le présentateur Andrew O'Keefe la présentait comme : "Cette jeune femme de 25 ans a transformé son diagnostic de cancer en quelque chose de positif." Elle Australia l'appelait "La femme la plus inspirante que vous avez connue cette année" dans son numéro de décembre 2014 . Et même les éditions Penguin, qui ont  maintenant retiré des rayons le livre de Belle GibsonThe Whole Pantry (Ndlr : un livre sur l'alimentation saine), ont admis qu'il ne leur était pas venu à l'idée de vérifier ses dires. Une belle fille de la génération Y qui a surmonté de graves obstacles et changé des vies par sa communauté en ligne...C'est une histoire irrésistible. "

Le compte instagram de Healing Belle (Belle la guérisseuse) . Biographie : Facteur de changement avec tumeur au cerveau et une obsession pour la nourriture. J'ai créé l'application Pantry App, lauréate du prix Best App 2013.

"Dans la même émission, en février 2014, Samantha Armytage a remarqué : "pour quelqu'un qui vit avec une tumeur au ceveau, je dois dire, vous avez l'air en très bonne santé". (...) Pas une seule fois, quelqu'un n'a soulevé des objections, et qui peut nous en vouloir ? Personne ne veut passer pour le gêneur qui met en doute la maladie d'une personne. De toute évidence, notre besoin de croire en la meilleure part des gens a surpassé notre esprit critique. Il est également vrai que la plupart d'entre nous en sait trop peu sur les détails pratiques d'un cancer pour se permettre de mettre en cause avec assurance le témoignage de quelqu'un, ce qui explique pourquoi Belle Gibson n'a pas eu d'ennuis pendant si longtemps".

Se guérir par l'alimentation

Le plus grave : Belle Gibson a aussi encouragé beaucoup de patients qui la suivait sur les médias sociaux à privilégier les médecines douces et l'alimentation bio. Priscila Sánchez une lectrice australienne, n'est pas très étonnée ·: "ça a pris si longtemps parce que quand nous parlons du cancer, les gens ADORENT croire que les labo pharmaceutiques nous empêchent d'accèder au "vrai traitement". Et bien, c'est un exemple parfait d'à quel point cette théorie est nocive. Et puis, quand vous n'avez pas eu un cancer, c'est difficile d'avoir les bonnes infos. Les gens devraient arrêter d'encourager ces thérapies alternatives (celle au canabis incluse), pour que ce genre de choses n'arrive plus'.

Comment punir les mythomanes en ligne? 

L'affaire provoque tant de colère publique en Australie que smh.com s'interroge sur les sanctions. Plaintes et prison pour escroquerie ? Condamnation et mise au banc publiques à vie ? Sanctions des gestionnaires des réseaux sociaux pour complicité d'escroquerie ? Il n'est pas prévu de loi pour les nouveaux mythomanes du Net, et de réparations pour les victimes d'un bon "story telling". Interrogée, une psychologue australienne juge que les personnalités mythomanes comme Belle Gibson sont le plus souvent imperméables aux traitements, et qu'il est inutile d'attendre d'elle d'authentiques regrets.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hotlips
- 28/04/2015 - 17:28
coupables
très grosse responsabilité des médias qui , certains , sont prêts à tout pour nous vendre de la soupe