En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 8 heures 45 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 10 heures 23 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 14 heures 11 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 15 heures 18 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 16 heures 22 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 17 heures 15 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 17 heures 39 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 18 heures 19 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 18 heures 43 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 9 heures 16 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 11 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 14 heures 57 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 15 heures 33 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 17 heures 2 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 17 heures 29 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 18 heures 13 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 18 heures 36 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 18 heures 44 min
© Reuters
© Reuters
Atlantic-tac

Quand un serin impérial se paye 100 000 dollars le millimètre, quand les Marines durcissent les heures et quand un ovni se pose au poignet : c’est l’actualité des montres…

Publié le 17 avril 2015
Mais aussi l’art de coincer la bulle au-dessus d’un cadran Op Artle porte-clés du premier yacht horloger de l’Histoire et la montre givrée qui fait chaud au cœur…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi l’art de coincer la bulle au-dessus d’un cadran Op Artle porte-clés du premier yacht horloger de l’Histoire et la montre givrée qui fait chaud au cœur…

SOTHEBY’S : Le canari qui avait enchanté les empereurs de Chine…

Ce canari – au XVIIIe siècle, on parlait de « serin des Canaries » – ne fait que 12 mm de haut dans ce flacon de parfum, mais il pourrait bien dépasser le million de dollars en juin prochain, à New York, quand Sotheby’s dispersera une des plus importantes collections d’automates horlogers de ce début de siècle. Le flacon lui-même fait 16 cm de hauteur : il s’agit d’une serinette miniature. Cet instrument de musique servait à entraîner les serins des belles marquises de l’Ancien régime, l’oiseau chanteur imitant le chant des mini-orgues de la serinette : les maîtresses de maison organisaient alors des concours entre leurs canaris. Imaginés par l’horloger suisse Pierre Jaquet-Droz, ces flacons à automates étaient précieusement serties pour plaire aux empereurs de Chine, qui les collectionnaient par fascination pour la micro-mécanique autant que pour les trilles lancées par les nano-tuyaux d’orgue de cette pièce exceptionnelle, dont on trouve un pendant (qui ne forme pas paire, alors que ces pièces étaient vendus par paires) dans les vitrines du musée de la Cité interdite de Beijing. Il est possible que ce flacon ait été discrètement revendu par des fonctionnaires chinois, dans les remous de l’écroulement de l’Empire de Chine (février 1912), puis rapporté en Europe quelques années plus tard. En mains privées depuis cette époque, le flacon enchanté n’est jamais passé aux enchères : son estimation dépasse largement le million de dollars. Disons qu’il faudra compter au moins 100 000 billets verts par millimètre de hauteur de ce canari !

                                                                                                                  

CORUM : La Bulle qui décoince les codes de l’horlogerie classique…

Cette montre Bubble a failli tuer la maison Corum tellement elle a connu un succès fulgurant au début des années 2000 : bien gérer une icône est un métier à risques ! Quinze bonnes années plus tard, cette Bubble revient dans les collections, améliorée, élargie, modernisée, fiabilisée et presque assagie : le dôme de verre initial – inspiré par les montres de plongée extrême des années 1960 – a été retaillé en verre saphir pour s’adapter aux 47 mm du nouveau boîtier, dont la version couleur bronze est très réussi. Dommage que la marque n’ait pas eu l’audace de tenter un boîtier en vrai bronze, capable de se patiner avec les années. Le cadran rappelle les travaux cinétiques du Op Art cher à Vasarely. La touche vintage de l’ensemble est complétée par un bracelet en cuir « brut ». Cette Bubble Heritage a été retravaillée par Corum avec le concours de Laurent Picciotto, l’horloger du XXIe siècle et de suivants, dans la boutique Chronopassion duquel tous les amateurs de montres parisiens sont passés, passent ou passeront un jour pour se faire plaisir (271, rue Saint-Honoré, 75001 Paris)…

 

FRANCK MULLER : Le « porte-clés » bleu qui sera réservé à une dizaine de privilégiés…

C’est sans doute la première fois dans l’histoire de l’horlogerie qu’une marque de montres donne naissance à une collection de yachts, qui porteront désormais le nom de Franck Muller : ces « jouets de garçon » seront fabriqués à moins d’une dizaine d’exemplaires en Italie, sur le chantier naval du Sea Group, à Marina Di Carrara : entre 18 m et 30 m de long, avec d’énormes moteurs et un design très contemporain, pour une facture finale située entre deux et trois millions d’euros. L’événement est suffisamment inattendu pour qu’on le fête avec une montre, qui sera plus ou moins le… « porte-clés » du yacht : cette Yachting reprend les marqueurs génétiques habituels des collections Franck Muller – boîtier tonneau cambré et incurvé et chiffres stylisés – en leur ajoutant un habillage de bleu très marin, une boussole elle aussi très nautique (avec une rose des vents au cœur du cadran) et un profil du yacht sur la tranche. Il est vivement recommandé à l’armateur du bateau de faire graver le nom de baptême de son yacht à la place du mot Yachting, directement sous le sud de la boussole. Tout le monde peut s’offrir une Hublot, une Rolex ou une Patek Philippe, mais qui peut se vanter de pouvoir barrer un yacht Franck Muller ? Ce sera un vrai privilège…

ORIS : Avec les compliments du corps des Marines des Etats-Unis…

Que de sigles sur le cadran ! Le GMT classique pour les montres à deux fuseaux horaires des horlogers suisses, qui n’ont toujours pas compris que Greenwich Mean Time n’existait plus depuis 1972 et qu’il avait été remplacé par le temps universel coordonné UTC, qui dépend de l’Observatoire de Paris. Et l’inhabituel USMC pour United States Marine Corps (Corps des Marines des Etats-Unis), une des cinq « armées » des forces militaires américaines. Le logo sur le cadran de cette montre Oris Force Recon est celui de la Force Reconnaissance, unité d’élite au sein de Marines, plus particulièrement destinée au recueil des renseignements derrière les lignes ennemies. Autant qu’il fallait à ces durs des forces spéciales une montre « durcie », capable d’aller loin sous l’eau (verrouillage de la lunette tournante) et de travailler sur 24 h (aiguille flèche) aussi bien que de rester lisible la nuit. Le boîtier n’est pas mince (49 mm de diamètre), mais les beaux bébés de la Force Recon ont rarement des poignets de poulet. Une montre possible pour des missions impossibles…

MB&F : Une montre « givrée » qui n’a pas froid aux yeux…

 

Nom de baptême : Legacy Machine n° 1 Frost. Tout un programme pour un chef-d’œuvre de la nouvelle génération qui affirme l’expression de son âme mécanique : un balancier (ce qui fait tic-tac) suspendu à une double arche polie comme une arme japonaise. Les heures et les minutes s’inscrivent dans un compteur blanc qui rappelle les montres de poche émaillées, le second compteur permettant de jauger la réserve de marche du mouvement mécanique. Pourquoi Frost ? À cause de l’effet givré de l’or grené du cadran, qui sait retenir la lumière en dépit de son relief mat : là encore, c’est un rappel de la finition des mouvements mécaniques de la fin du XVIIIe siècle (il s’agissait alors de préserver le surfaces métalliques des risques d’oxydation). Si le grand Abraham Louis Breguet revenait aujourd’hui, c’est une montre comme cette Legacy Machine qu’il porterait, lui qui aimait tant les cadrans dépouillés et les subtilités mécaniques rendues encore élégantes par leur réduction à l’essentiel…

RJ-ROMAIN JEROME : Mais oui, mais oui, ceci est une vraie montre…

Imaginez qu’un ovni se pose maintenant sur votre poignet, avec ou sans petits hommes verts : est-ce qu’il ne ressemblerait pas à cette Subcraft conçu par la marque suisse RJ-Romain Jerome et l’« architecte horloger » français Alain Silberstein ? Sans doute que oui : de face comme de profil, c’est bien un alien horloger, aux goûts étranges venus d’un ailleurs lointain. On y lit l’heure sur une tranche (affichage vertical par chiffres) et on la remonte sur l’autre tranche, les minutes étant logées sur un disque prêt à s’envoler sur le capot de la montre. Notez les formes fluides, presque biologiques, de cet engin interplanétaire, profilé comme une sculpture rétro-moderniste, dont le mouvement a été mis au point par une autre star de l’horlogerie mécanique : Jean-Marc Wiederrecht. Même s’il reste coûteux (sous les 20 000 euros si tout va bien), le prix reste relativement raisonnable pour ce petit bijou avant-gardiste ultra-léger au poignet (titane), qui fait faire sauter les heures en laissant traîner les minutes…

 

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Plus sur Businessmontres.com

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires