En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 14 min 21 sec
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 1 heure 39 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 2 heures 16 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 3 heures 13 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 4 heures 43 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 5 heures 28 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 5 heures 54 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 18 heures 48 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 49 min 32 sec
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 2 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 3 heures 16 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 3 heures 50 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 4 heures 31 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 5 heures 57 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 19 heures 20 min
Revue de presse people

Lindsay Lohan-Samir Nasri : la semaine chaleur ; Naomi Campbell, Kate Moss, Kim Kardashian : la “Fashion week” d’horreur ; Brad Pitt, Johnny Depp, George Clooney : la semaine douleur

Publié le 14 mars 2015
Mais aussi : Carla Bruni-Sarkozy à l’hôpital, Tristane Banon : les premières dames, DSK, et les mecs (les vrais), Jean-Jacques Goldman : la polémique entre "vieux cons et anti-réacs" ...
Sandra Freeman
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sandra Freeman est journaliste et productrice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi : Carla Bruni-Sarkozy à l’hôpital, Tristane Banon : les premières dames, DSK, et les mecs (les vrais), Jean-Jacques Goldman : la polémique entre "vieux cons et anti-réacs" ...

"Fashion Week" à Paris, "entre-jambes" et "entre-gens" : ce ne sont pas des façons ! Naomi Campbell et Cara Delevingne : crêpage de perruque ; Kate Moss : elle tape à côté

On s’attendait à du glamour, du beau, du bon (voire, du bonnet !). Mais non, fini les bonnes manières. Ce qui ressort, c’est qu’on regarde plus le public que les mannequins sur scène. Et qui est-ce qu’on voit ? Oh, Naomi Campbell ! Le top ? euh, non, pas top ! Est-ce le fait d’être redescendue des podiums qui fait qu’on se déclasse ? C’est à craindre quand on tombe sur ce "Crêpage de chignons" entre Cara et Naomi. Mais enfin, mesdames, ça suffit ! Qui a commencé ? C’est "Naomi qui a pris Cara à partie" … Mais pourquoi donc ? Elle lui "reproche d’avoir manqué de respect à Rihanna". Ah oui, c’est pas bien ça. Mais ce n’est pas une raison pour se "pousser comme deux cailleras" et encore moins, Cara, pour "essayer d’arracher la perruque" de Naomi". Ca aussi, c’est manquer de respect ! (NDLR : pendant ce temps, la reine Rihanna était à Versailles pour tourner un clip promo pour Christian Dior)

Et Kate Moss, pareil. Il semblerait qu’elle avait un peu trop bu. Bon… ça peut arriver à tout le monde. Mais ce n’est pas une raison pour "se jeter sur un photographe qui voulait la shooter". Heureusement, comme l’explique "Voici" que, "quand on tape bourrée, on tape à côté"… Quand on ne veut pas faire mal, ça a son avantage, je veux bien le reconnaître.

Et, pour faire court… la robe d'Elodie Frégé, les fesses de Kim Kardashian

La robe d'Elodie Frégé (ultra-courte en effet) ? Tous l’évoquent. Et "Voici" le confirme - photo à l’appui – laissant apparaître une petite culotte rose au premier rang du défilé. Autre histoire de petite culotte ? On retiendra Kanye West (en marge de son concert parisien à la fondation Louis Vuitton) qui met la main aux fesses de sa Kim Kardashian (version très blonde des cheveux) et "Voici" de légender ainsi la photo : "chaud bouillant, il a passé son temps à lui tripoter les fesses et à se coller contre elle. Un comportement qui pourrait avoir des conséquences. La dernière fois qu’on l’a vu comme ça c’était neuf mois avant l’arrivée de North". Ah là c’est autre chose, si je comprends bien, on parle d’amour.

NDLR : Finalement il n’y a que Lady Gaga qui paraît sobre et verticale sur toutes les photos. Si ce n’est pas le monde à l’envers.

Show-chaud devant : Lindsay Lohan et Samir Nasri

Même Samir Nasri, le joueur de football de Manchester, a priori en couple avec la top britannique Atana Anares (c’est ce que la presse spécialisée pensait), s’est fait épingler pendant la Fashion Week parisienne, (terrain de perdition, maintenant il faut se l’avouer). "Public" le montre en couverture mouch-mouchant Lindsay Lohan lors d’une "folle nuit à Paris". Choppé au "Raspoutine", club huppé de Paris à 2h du matin, ils sont repartis ensemble à 5h. Pas grand chose de plus intéressant à écrire, à vrai dire. Il y a des photos et puis voilà, quoi.

Carla Bruni-Sarkozy : pas la mode des cols roulés, mais une hospitalisation

Depuis deux mois, Carla lançait-elle une nouvelle mode du col roulé ? Les remarques et les supputations allaient bon train jusqu’à ce que "Closer" nous offre enfin cette semaine l’explication : l’ancienne première dame a été "hospitalisée en secret", deux jours durant à la clinique de Turin. En cause : "un problème à la mâchoire" ;  désormais, "il ne lui reste plus qu’à cicatriser et à se reposer". Mais que les fans de la chanteuse soient rassurés, tout ceci "n’altère nullement ses cordes vocales".

Et puisqu’on parle de Carla, encore : un livre vient de paraître sur Eric Clapton "Motherlesschild – the definitive biography of Eric Clapton"… mais ce qui intéresse "Gala" dans ses chuchotements ou "Public" sur trois pages, c’est l’amour que Clapton portait à Carla, celle d’avant les pulls col roulé, d’avant les panoplies de première dame, d’avant la guitare et Raphaël… Flash-back vers le "top rock", qui était "wild" avant de se transformer en "bourgeoise posée", follement amoureuse de Nicolas Sarkozy sans qui elle "ne pourrait pas vivre" désormais.

Tristane Banon : Carla Bruni, Valerie Trierweiler, DSK, et les mecs (les vrais)

Poursuivons sur Carla toujours : "Comme tout le monde, j’ai jugé de manière péremptoire sa liaison avec Nicolas Sarkozy", avoue Tristane Banon qui accorde une interview sans détour à "Voici" à l’occasion de la sortie de son livre "Love et caetera"…  "Mais" (parce qu’il y a forcément un "mais", sinon Carla n’aurait pas préfacé ce livre) "en la rencontrant, j’ai découvert une femme follement amoureuse et on s’est trouvé plein de points communs. On a le droit de tomber amoureuse de qui on veut quelque soit sa couleur politique". Tristane Banon qui se retrouve, on ne sait pas vraiment pourquoi, à faire son analyse aussi d’une autre ancienne première dame, Valérie Trierweiler. Elle " n’a jamais été une amie même quand on travaillait ensemble à Paris Match. Alors évidemment c’est une femme qui a clairement un problème de jalousie, mais son livre n’est selon moi ni du calcul ni de la vengeance c’est une forme de courage". Et, un petit mot peut-être sur l’ancien potentiel président, DSK (contre qui elle avait déposé plainte en 2011) ? "Pour moi on parle de quelqu’un qui est mort", justement "le 15 mai 2011", et conclue-t’elle à son sujet, "les morts font de très mauvais présidents !". Violent, mais cohérent.

Mais, allons encore un peu plus loin. "Voici" lui pose une question sur une de ses chroniques publiée sur Atlantico au sujet de la "féminisation des hommes". Et là Tristane de répondre "Je suis peut-être archaïque mais pour moi un homme, c’est quelqu'un qui assure, qui rassure". Je ne dis pas que c’est archaïque, mais bon… " J’ai du mal avec cette féminisation généralisée. Mon compagnon Pierre Ducrocq est un ex-footballeur. Si je n’ai pas choisi de patineur sur glace, ce n’est pas par hasard". Alors là, comment dire… si je comprends bien, ceux qui patinent ne seraient pas des vrais mecs et ceux qui font du foot, oui ? ou la la… Attention Tristane, mais tu es entrain de devenir un peu macho, non ?

Show toujours : "Les enfoirées" et Jean-Jacques Goldman entre "vieux cons et anti réacs"

Bon, je vous passe les quelques photos du cru des Enfoirés 2015, les quelques infos du "Making of", la "quarantaine d’artistes qui se changent jusqu’à 12 fois", et les commentaires de la productrice Marcassus qui explique le travail. Exemple : "c’est toujours Jean-Jacques qui a le dernier mot même s’il accepte volontiers d’être contredit, car nous travaillons main dans la main en famille", ou le fait que le truc de JJG, c’est "faire top sans en faire trop"… C’est intéressant bien sûr mais ce qui vous intéresse ici, c’est avant tout la polémique (c’est pour ça que tout le monde s’en est mêlé d’ailleurs, c’est pour que ça buzze !). Vous voyez de quelle polémique je cause, celle autour du nouvel hymne de Goldman, "Toute la vie", accusé d’être un couplet anti jeunes. Cette chanson devient donc un objet politique opposant "anti-réactionnaires et vieux cons".

"Réac ? Franchement je ne m’en rendais pas compte. Mon père me disait parfois bouge toi. Etait-il réac ?" (Goldman au Petit journal de Canal+)

Ainsi Gala, qui ne cache pas sa tendresse pour Goldman et préfère se ranger du côté des "vieux cons" (si j’ai bien compris) reprend tout de même quelques petites réactions. Côté "anti-réac", donc, on a : Joey Starr "on est presque sur les traces du FN", Fleur Pelllerin, "une maladresse dans la formulation", ou encore Jacques Attali, qui n’y va pas avec le dos de la cuillère : " j’ai toujours détesté les Enfoirés. Leur dernier clip est un monument de vulgarité et de haine des jeunes". De l’autre côté, Michael Jones (le guitariste, celui de "Je te donne", qui du coup est de la bande d’en face "les vieux cons" pour que vous suiviez bien) est en colère : "les réacs nous traitent de réacs" (… ouhla, ça se corse !) "On en fait une montagne qui occulte notre seul but : trouver des ressources pour "les Restos du cœurs". C’est vrai que ça c’est un peu dommage. Les chanteurs, protègent aussi leur "Parrain" : "paternaliste" pour Jean-Louis Aubert ; accusation "absurde" pour Marc Lavoine ; quant à Laam, et Maxime Le forestier, furax eux aussi posent la question "vous, vous faites quoi pour les pauvres ?"

Au-delà de tout ça, la vraie question se pose au sujet de Jean-Jacques : "touché, va-t-il quitter la scène ?". "Gala" rappelle que ce "millionnaire de la chanson française" vit à Marseille (comprendre au calme), avec sa femme Nathalie - qui y est enseignante - et leurs trois filles (comprendre : il vit normalement).  "L’homme aux 28 millions d’albums pourrait définitivement quitter la lumière… Il suffira d’un signe, un matin"… la journaliste est inquiète : déjà qu’on ne le voyait pas beaucoup Goldman, on risque de vraiment le perdre et qu’il retourne à sa petite vie tranquille.

Dans la série "quinquagénaire sexy" :  Georges Clooney, en tournages dangereux… pour sa femme

Georges C, Continue-il de trop faire le beau gosse ? Amal aurait "déjà peur de le perdre" dixit "Voici". D’abord "il n’était même pas là pour fêter ses 37 ans, le février". Et selon "un ami du couple" (j’adore toujours les "amis des couples") et bien, ils auraient "eu une violente dispute à ce sujet". Elle n’a plus répondu à ses appels, ni à ses sms. Puis "elle l’a juste prévenu qu’elle ne supporterait plus de tels manques de respect".

Il faut dire que ce n’est pas facile d’être épouse de Georges qui jongle entre les tournages "dangereux". Il était d’abord sur le film "Hail, Caesar !", le partenaire de Scarlett Johansson, "particulièrement attentionné", "qu’il draguait comme s’il était célib" (sans doute encore des mots rapportés par "un ami"). Puis il enchaîne "Money Monster" avec Julia Roberts qui "a tout gardé de son sex appeal". Donc, face à tout cela, Amal s’est rapprochée, a trouvé un job de conférencière à l’université de Columbia et s’est installée à l’Hôtel avec son mari pour ne pas "le lâcher d’un pouce"… et sans doute le protéger de lui-même.

Johnny Depp, en tournage dangereux… pour sa main ; Brad Pitt : un virage dangereux en Pitt, bouboule

Peut on croire que les tombeurs ne font plus tomber qu’eux mêmes ? Ouh je le crains, avec cet exemple de Johnny depp… au plus deep ! Il est en Australie, où il tourne "Pirates des Caraïbes" et il s’est blessé la main, assez sérieusement pour devoir être rapatrié et opéré aux Etats-Unis. Visage un peu bouffi, main dans une chaussette ornée d’une tête de mort, il sourit mais est-ce que le fêtard de 51 ans est vraiment en forme ? Pas l’air.

Et Brad ? Bon ne nous inquiétons pas trop. Ce n’est qu’une photo. Mais tout de même, Brad à l’aéroport de Los Angeles s’éloigne du cliché du sexy quinquagénaire. Il apparaît un peu rond. Bidon grassouillet. Même le voir n’aide pas à le croire… ce doit être du morphing abdominal.

Crash en argentine : le sport et la télévision en deuil

Chaque magazine revient sur le drame. Chacun avec plus ou moins de pudeur mais une même douleur partagée.

"La France pleure ses champions" titre "Paris Match", avec une sublime photo de Florence Artaud plus jeune, en couverture, cheveux aux vents, et yeux de braises. "C’était notre comtesse aux pieds nus" écrit Olivier de Kersauson, dans un poignant adieu. Lui, qui joue peu la tendresse en général, là il prend donc la plume. La disparition brutale de Florence "l’a sonné. Triste. Triste" répète-t-il. "Elle avait une telle forme d’éternité dans sa passion que je ne pouvais imaginer qu’un jour elle puisse succomber".

Partis pour participer à l’émission de divertissement "Dropped", ils sont 10 à avoir été fauchés en plein vol ce 9 mars 2015. "Le pire drame jamais connu par la télé réalité" rappelle "VSD". Florence Arthaud, donc, qui avait si souvent "frôlé la mort" (un accident de voiture à 17 ans ; puis, tombée à l’eau, de nuit, au large du cap corse en 2011). Camille Muffat, la nageuse, triple médaillée olympique de Londres. Alexis Vatine, le boxeur dont la sœur est décédée d’un accident de la route il y a quelques mois. On les voit en photo juste avant de monter à bord de l’hélico. La tragédie s’est abattue sur eux quelques minutes plus tard. Ainsi que sur cette équipe de journalistes, cadreurs, et réalisateur qui laissent de nombreux jeunes enfants derrière eux et le monde de la production fort endeuillé.

Les circonstances du drame, le rapprochement des hélicos, et les candidats "les yeux bandés".

"L’horreur" absolue de deux hélicoptères qui se télescopent, mais aussi une polémique qui surgit. "Voici" pose ainsi la question des circonstances de l’accident : "Pourquoi avoir décollé ensemble à une bonne distance, les hélicoptères se sont-ils dangereusement rapprochés l’un l’autre ?", et d’avancer des points de vue qui s’opposent "selon Denis Brogniart, l’équipe technique embarquée dans l’un des deux appareils était chargée de filmer l’autre"… "Une thèse que dément Louis Bodin".

Chaque magazine, réunit les quelques informations qu’il a. "Paris Match" décrit que les autres candidats, soit Philippe Candeloro, Alain Bernard et Anne-flore Marxer sont restés sur le terrain de foot "les yeux bandés d’un foulard, quand ils entendent le bruit d’une collision puis d’une explosion". Mais il semblerait que ceux qui étaient à bord aussi étaient dans le noir, selon "Voici" qui explique que, "comme l’impose une des consignes du jeu, c’est les yeux bandés que les candidats de Dropped ont embarqué dans l’hélico. Ils n’ont donc peut-être aucune conscience de la tragédie qui les a foudroyés". Quant à Alain Bernard et Jeannie Longo, selon "Closer", ils auraient dû embarquer dans l’hélico qui s’est crashé. Ils ont été débarqués juste avant pour des raison de poids.

"Triste. Triste". Tellement triste. 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 16/03/2015 - 10:26
Association d'idée puisque l'article se "penche" sur CARLA
pour ceux que cela intéresse, N.SARKOZY est invité au JT sur la 1 demain mardi 17 mars
Vincennes
- 16/03/2015 - 10:19
Pellerin a, une fois de plus, perdu l'occasion de se taire
comme pas mal dans ce Gvt "de nazes" dixit Aubry + leurs bons copains genre Attali/Bergé qui parlent pour ne rien dire mais peut être pensent t'il compenser, avec leurs immenses fortunes, le manque à gagner que représenterait la disparition des "restos du cœur" pour l'un et du Téléthon pour l'autre!!
Pierre29000
- 15/03/2015 - 14:56
"vous, vous faites quoi pour les pauvres ?"
Maxime Le forestier, furax eux aussi posent la question "vous, vous faites quoi pour les pauvres ?"
Bonne question.
On pourrait lui repondre :
- Ceux qui font partie des 52% des gens qui ne paient pas d'impots sur le revenu (et donc pas d'impots locaux ni de taxe audiovisuelle) ne font en effet pas grand chose pour les pauvres.
- Ceux qui font partie des 48% qui paient, alors pardon, mais eux contribuent deja.
- Ceux qui font partie des 2% les plus 'riches' qui paient 50% du montant total, eux contribuent beaucoup.

Peut-etre que Les Enfoires, artistes millionnaires de gauche, pourraient demander a l'Etat ce qu'il fait avec nos impots. Mais Goldman n'a jamais ecrit de chanson sur ce theme.