En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

07.

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 9 heures 26 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 11 heures 4 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 13 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 14 heures 52 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 15 heures 59 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 17 heures 3 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 17 heures 56 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 18 heures 21 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 19 heures 33 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 19 heures 24 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 9 heures 58 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 11 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 15 heures 38 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 16 heures 14 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 17 heures 43 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 18 heures 10 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 18 heures 54 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 19 heures 17 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 19 heures 25 min
© DR
© DR
Atlantico Grand Large

L’île Maurice entre luxe et intimité

Publié le 31 janvier 2015
Coincé entre la mer et une montagne, le Saint Regis Mauritius Resort est l’un des hôtels les plus luxueux, et les plus intimes, de l’île Maurice.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Coincé entre la mer et une montagne, le Saint Regis Mauritius Resort est l’un des hôtels les plus luxueux, et les plus intimes, de l’île Maurice.

Pour en savoir plus sur l’île Maurice, rendez-vous sur le site de Peplum www.peplum.com

La voiture transperce la nature luxuriante de l’île Maurice avant de rejoindre la côte et de longer l’océan Indien. Direction la pointe sud-ouest de l’île et la péninsule du Morne Brabant. C’est justement là que réside le célèbre Morne Brabant, montagne singulière classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Et c’est derrière cette colline de 550 mètres de haut que se cache le Saint Regis Mauritius Resort, l’un des hôtels les plus prestigieux du pays. Un complexe de luxe qui ressemble à un village isolé entre une montagne verte de nature et un océan limpide. Dequoi se sentir tout de suite chez soi. 

Successivement colonisée par les Hollandais, les Français et les Anglais, l’île Maurice est indépendante depuis 1968 et son économie actuelle dépend en grande partie du tourisme. Un tourisme pas compliquée tant son littoral est paradisiaque. Le Saint Regis se concentre justement sur les sports nautiques, offrant un programme très complet, entre voile, kite surf ou plongée sous-marine. Mais un autre sport nautique, plus original, se pratique un peu plus au nord. A quelques minutes en bateau du Saint Regis se trouve un « tracé » de seakart. Littéralement, du kart de mer. Comme de petites voitures sportives et ronflantes, mais sur l’eau. Cap sur le lagon de l'île aux Bénitiers, connue pour ses plantations de noix de coco. Le vent souffle moins fort le long des rivages de Flic-en-Flac. C'est l'occasion d'appuyer sur l'accélérateur. Enivré par la vitesse, on a du mal à reprendre un rythme de croisière. Rien de tel qu'une pause nette, alors, pour recouvrer ses esprits. Difficile de refuser une baignade dans l'onde translucide de la lagune. 

À peine rentré à l'hôtel que l'on saute à bord d'un bateau privé. Le moteur tournait déjà avant que l'on n'embarque. Le commandant emboîte le pas des retardataires. La balade en mer peut commencer. Dispensé de navigation, cette fois, on n'hésite pas à contempler l'horizon. C'est au moment le plus inattendu que surgit un dauphin. Puis deux, puis trois... Leurs bonds successifs hors de l'eau évoquent un concert de feux d'artifices. A ceci près qu'il fait encore jour. Plus pour longtemps, pourtant. L'intérêt de cette virée nautique réside également dans la promesse d'un coucher de soleil spectaculaire… car sous-marin ! Lestés de palmes et de bouteilles, à au moins 12 mètres de profondeur, les plongeurs ont cette chance incroyable de voir la lumière du soleil décliner sur les coraux. De retour à la surface, un ciel flamboyant est prêt à laisser sa place à la nuit.

 

Le barbecue fume depuis la plage. On foule successivement le sable, l'herbe verte et la pierre encore imprégnée d'une chaleur crépusculaire. Un énorme plateau de fruits de mer, entouré de bougie ainsi que de coupes de champagne, trône au milieu d'une gigantesque table d'hôtes. Repus de langouste et de crabe grillé, on s'en retourne finalement au bord de l'eau. Les spots de lumière se colorent pour venir se refléter dans le sable. L'ambiance romantique de la salle-à-manger s'efface pour laisser place à des tempos effrénés. Les pieds dans le sable, on assiste à la transformation de la plage privée en discothèque à ciel ouvert. Avec le sentiment agréable que le voyage ne fait que commencer. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
En savoir plus
Grand Large
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires