En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

06.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

07.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 7 min 17 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 2 heures 40 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Politique
Certitudes

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Santé
Gestion de crise

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

il y a 4 heures 40 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 21 heures 24 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 22 heures 20 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 23 heures 36 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 23 heures 54 min
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 1 heure 43 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Santé
Plan d'action

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

il y a 3 heures 41 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les dividendes 2020 seront aussi confinés : les dirigeants politiques veillent au grain, par démagogie ou par nécessité

il y a 4 heures 28 min
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 16 heures 21 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 22 heures 8 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 22 heures 59 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 23 heures 42 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 1 jour 11 min
Atlantico Lettres

Le Chateaubriand de l’argot

Publié le 19 novembre 2014
Une réimpression de “Touchez pas au grisbi” et d’Albert Simonin. Une critique du journal "Service Littéraire".
François Cérésa est journaliste littéraire et écrivain. Il a été rédacteur en chef du Nouvel Observateur. Il a aussi travaillé pour Le Figaro et Paris Match. Il est actuellement directeur du mensuel littéraire Service Littéraire. Il est l'auteur d&...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Cérésa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Cérésa est journaliste littéraire et écrivain. Il a été rédacteur en chef du Nouvel Observateur. Il a aussi travaillé pour Le Figaro et Paris Match. Il est actuellement directeur du mensuel littéraire Service Littéraire. Il est l'auteur d&...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une réimpression de “Touchez pas au grisbi” et d’Albert Simonin. Une critique du journal "Service Littéraire".

L’homme est né à crédit. Une façon d’adresser un clin d’œil à Céline, le voisin de Courbevoie. Lui, Albert, c’était la Chapelle. Son dernier livre s’intitulera d’ailleurs “Confession d’un enfant de la Chapelle”, et pas dans le style rousseauiste. Simonin (1902-1980), à ne pas confondre avec Simenon, même si le roman policier crée parfois des complicités, avait un père fabricant de fleurs artificielles et une mère souffreteuse. Les misères veillaient déjà. Le style, il va l’apprendre avec son père qui, hormis les fleurs, a le vice des courses. Il devient apprenti en électricité, en boucherie, en marquage de bretelles, en maroquinerie, en courtage de perles, en journalisme… Douze métiers, treize misères. Si on lui avait demandé son avis, Simonin, vite orphelin (son père et sa mère meurent quand il a 15 ans), aurait préféré être à Louis-le-Grand, faire Sciences-Po, l’éna, devenir commissaire européen à 20000 par mois, à l’image de Mosco. Au lieu de ça, Albert glande. Il dérive au jour le jour, sort la nuit, apprend ses sortilèges, son argot, ses alcools, sa poésie, ceux de la tierce et du mitan. C’est la dèche. Taxi, Albert chauffe, transporte, traîne sa viande dans les rades les plus blèches de la Quincampe, de la Mouffe, du Sébasto, de Ménilmuche, de la Popinque. La langue, les expressions, les mots qu’il butine sur les traces d’Eugène Sue, c’est là qu’il va les enregistrer. En 1953, sous le soleil de Villon, il nous les restitue tel un cador de la syntaxe, dans la droite ligne de Rabelais, Jehan Rictus, Forton, Trignol et Bruant. A la sortie de “Touchez pas au grisbi”, c’est un triomphe. Les critiques parlent d’un Chateaubriand de la langue verte, d’un Céline du polar qui fait des miracles avec les vingt-six lettres de l’alphabet. Simonin n’est pas qu’un conteur, c’est un styliste. Voilà ce qu’écrit Mac Orlan : "Simonin est un précurseur dans l’art du roman policier qui, cette fois, s’adresse à ceux qui parlent la langue de la pègre". C’est savoureux. Exemple (Et l’on vous prie de ne pas confondre avec Monsieur Rinaldi) : "J’avais jamais eu d’estime pour Angelo ; j’aime pas les harengs, mais quand ils traînent des vices de gonzesse, je crois que je leur préfère encore les lopes".

Description d’une dame qui a du chien : "Côté plastique, faut avouer que Lucette était armée : nénés ogives indéformables, cuisses fuseau grand sport, noix rondouillardes et une cambrure de hanche dégradé moelleux tout ce qu’il y a de plus confortable…". Bref, un mélange savant d’argot et d’adjectifs dosés, de décalages et de précisions, de lyrisme et de sécheresse, de mots savantissimes et de dialogues au P.38. Dard, Audiard et Boudard auront de qui tenir. Pour les aficionados, Simonin (mort en 1980) travaillera pour le cinéma avec Audiard, et ils feront ensemble “Les tontons flingueurs”, qui est une adaptation de “Grisbi or not grisbi”. Si vous voulez voir les anges de la langue verte, y aller de votre voyage dans un pays cher à Pechon de Ruby, Jésus la couille et Paulo la déglingue, foncez vers le grisbi avec Max le Menteur (Jean Gabin au cinéma), Pierrot et le Gravosse, vous n’aurez pas une chaise percée dans le burlingue !  

 

Touchez pas au grisbi ! d’Albert Simonin, Folio policier, 286 p., 7,90 €.

Source : Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Le mensuel fondé par François Cérésa décortique sans langue de bois l'actualité romanesque avec de prestigieux collaborateurs comme Jean Tulard, Christian Millau, Philippe Bilger, Éric Neuhoff, Frédéric Vitoux, Serge Lentz, François Bott, Bernard Morlino, Annick Geille, Emmanuelle de Boysson, Alain Malraux, Philippe Lacoche, Arnaud Le Guern, Stéphanie des Horts, etc . Pour vous y abonner, cliquez sur ce lien.

Service Littéraire. Le mensuel de l'activité romanesque

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

06.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

07.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires