En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Atlantico Lettres
Romain Gary toujours d’actualité
Publié le 15 octobre 2014
Le dernier entretien de l’auteur des "Racines du ciel" à Radio Canada est publié chez Gallimard. Une critique du journal Service Littéraire.
Philippe de Saint Robert écrit pour Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Dernier ouvrage paru : “Écrire n’est pas jouer" (Editions Hermann). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe de Saint Robert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe de Saint Robert écrit pour Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Dernier ouvrage paru : “Écrire n’est pas jouer" (Editions Hermann). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le dernier entretien de l’auteur des "Racines du ciel" à Radio Canada est publié chez Gallimard. Une critique du journal Service Littéraire.

Remercié soit Roger Grenier, le "doyen de Gallimard", de nous restituer l’ultime entretien de Romain Gary à Radio Canada, donné un an avant sa mort : "Je ne pense plus avoir assez de vie devant moi pour écrire une autre biographie". Une vie ardente, fantasque, farfelue, qui le mène de sa Russie natale à la France libre, de sa mère au général de Gaulle, qu’il accompagne au bras de Malraux à sa dernière demeure : "le Général, c’était le seul homme, au sein de l’humanité, avec ma mère, pour lequel jusqu’à ce jour j’ai gardé un attachement total et profond. (…) D’ailleurs, d’une certaine façon, je peux dire que ma mère était le premier général de Gaulle que j’ai rencontré. "

Cette mère, qui confiera à une amie des lettres posthumes pour que son fils chéri la croit encore vivante pendant trois ans… C’est elle qui l’a jeté dans les bras de la France : elle le voulait académicien, ambassadeur de France. Il sera presque tout cela. "Je vous ai dit au début de cet entretien que l’on vit moins une vie que l’on est vécu par elle." Il revient sur certains de ses livres, dont le fameux “Au-delà de cette limite, notre ticket n’est plus valable” (1975) : "Dans mon esprit il s’agissait en réalité du déclin de l’énergie sous toutes ses formes dans l’Occident. Il s’agit donc d’un homme qui a la peur et l’angoisse de l’impuissance." Quant aux “Racines du ciel”, "ce que je réclame avant tout, sans aucune pudeur, c’est la qualité de premier auteur à avoir écrit dans un roman important un livre sur la défense de l’environnement et la protection de la nature… J’ai été le premier écologiste de France"

 

Dans l’un des meilleurs essais qui lui soient consacrés, Sarah Vajda écrit : "Décembre 1980. Le Général, mort depuis dix automnes déjà, la France a repris son visage de pays perpétuellement occupé d’autre chose que de sa grandeur et la mélancolie, comme une vague, aura submergé l’âme de Gary. (…) Il se voulait fils de ses œuvres, fils de ses rêves, fils de la guerre, fils putatif du Général, écrivain français…". La nuit sera calme, avait-il confié à François Bondy.   

 

Le sens de ma vie, entretien, de Romain Gary, préface de Roger Grenier, Gallimard, 112 p., 12,50 €.

Source : Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Le mensuel fondé par François Cérésa décortique sans langue de bois l'actualité romanesque avec de prestigieux collaborateurs comme Jean Tulard, Christian Millau, Philippe Bilger, Éric Neuhoff, Frédéric Vitoux, Serge Lentz, François Bott, Bernard Morlino, Annick Geille, Emmanuelle de Boysson, Alain Malraux, Philippe Lacoche, Arnaud Le Guern, Stéphanie des Horts, etc . Pour vous y abonner, cliquez sur ce lien.

Service Littéraire. Le mensuel de l'activité romanesque

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
02.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
03.
Pourquoi l’influence de Melania Trump sur son mari dépasse de loin ce qu’on en voit
04.
Et la galaxie Benalla s'enrichit d'une nouvelle recrue : Mimi, la reine des paparazzis, qui "fabriqua" Macron...
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
07.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
02.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
03.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
04.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires