En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie

07.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Et si Trump avait raison sur la Chine

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 3 heures 18 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 4 heures 16 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 5 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 6 heures 58 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 8 heures 23 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 10 heures 17 min
pépites > France
Polémique
Christophe Castaner demande un contrôle sur le dossier de la morgue provisoire au marché de Rungis
il y a 11 heures 33 min
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 12 heures 31 min
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 14 heures 18 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 15 heures 26 min
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 3 heures 54 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 5 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 6 heures 36 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 7 heures 26 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 9 heures 34 min
pépites > Santé
Projections
Près d'1,6 million de Français pourraient avoir contracté le virus, selon des estimations du syndicat de médecins généralistes MG France
il y a 10 heures 42 min
pépites > Santé
Espoir d’un traitement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron apporte son soutien aux chercheurs lors d’une visite à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
il y a 12 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 13 heures 13 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 15 heures 22 sec
décryptage > Société
Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

il y a 15 heures 58 min
© Reuters
© Reuters
Toujours plus mobiles

Comment nous sous-exploitons le potentiel des smartphones, pourtant plus grande innovation en matière de transports publics depuis le métro

Publié le 29 septembre 2014
Si les métros ou les bus n'ont pas fondamentalement changé leur mode de fonctionnement, l'approche de l'usager a évolué grâce à l'utilisation du smartphone.
Arnaud Passalacqua est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris-7 Diderot. Ses travaux portent sur la mobilité dans les villes industrielles en Europe et en particulier dans le Paris du XXe siècle. Il est l’auteur de La...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Legras est consultant multimédia freelance spécialisé dans la création de site internet et d'application mobile sur tablette et smartphone.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Passalacqua
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Passalacqua est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris-7 Diderot. Ses travaux portent sur la mobilité dans les villes industrielles en Europe et en particulier dans le Paris du XXe siècle. Il est l’auteur de La...
Voir la bio
Olivier Legras
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Legras est consultant multimédia freelance spécialisé dans la création de site internet et d'application mobile sur tablette et smartphone.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si les métros ou les bus n'ont pas fondamentalement changé leur mode de fonctionnement, l'approche de l'usager a évolué grâce à l'utilisation du smartphone.

Atlantico : Le smartphone a révolutionné la manière dont on use des transports qu'ils soient collectifs ou individuels (comme les taxis). Pourquoi le smartphone nous semble-t-il aujourd'hui aussi indispensable ? Qu'a-t-il concrètement bouleversé ?

Arnaud Passalacqua : Quand on s'intéresse aux transports urbains, il faut distinguer le métro et les transports de surface. Le métro a une vraie logique de réseau, avec des correspondances, un plan d'ensemble (chaque station commence d'ailleurs par un plan) et un nombre de lignes ou de stations modérées pour que les gens puissent appréhender ce réseau et s'en servir de façon autonome. En surface, les choses sont plus complexes car il y a non pas une logique de réseaux, mais de lignes, et un plan de réseau moins lisible. C'est pour cela que le bus a toujours souffert d'une plus grande méconnaissance des usagers, et c'est justement cette barrière là que font tomber les nouveaux outils de communication. Maintenant, tout le monde a accès à ce réseau sans avoir à le connaître au préalable. Cela permet aussi de lutter contre l'image d'un bus moins fiable, qui n'arrive jamais à l'heure etc.    

Olivier Legras : Ce qui a été impulsé, c'est la réactivité des usagers dans la remontée des informations en temps réel. Cela a opéré une différenciation entre l'info diffusée par les transporteurs, et celle diffusée par les usagers. Il y avait déjà avant de l'info en temps réel, mais intégralement contrôlée par le transporteur. Les usagers ont maintenant un pouvoir d'information également, et à un rythme beaucoup plus élevé.

Si les taxis ou les VPC sont pour l'instant en pointe et mènent l'innovation, les transports publics innovent à un rythme plus lent. Pourquoi ce secteur semble-t-il moins sensible à la révolution du smartphone ?

Arnaud Passalacqua : Il y a souvent de l'innovation qui se fait aux marges des gros acteurs quasiment monopolistiques, et typiquement dans le monde des taxis. Sa grande souplesse permet l'innovation, et ce sont de là que naissent les nouvelles offres de service. Et les gros acteurs, eux, vont tout faire pour réduire ces services… Ils ont un temps qui n'est pas le même, des contraintes institutionnelles, et une logique de macroscopie (la RATP a 40 000 employés) qui ne leur permet pas de se positionner sur la même temporalité. Sans même parler du rythme de renouvellement des matériels. D'ailleurs les transporteurs urbains ont plutôt l'habitude que l'on s'adapte à eux, alors que les taxis sont plus soumis à une logique de rentabilité.

Olivier Legras : La raison est principalement due à la lourdeur des systèmes informatiques des grands groupes. Ils mettent plus de temps à adapter leur système interne à des remontées d'information. La décision est plus complexe à générer. Et quand vous atteignez une certaine taille vous pouvez moins vous permettre à lancer des phases de test sur une application, par rapport à une jeune start-up au périmètre très maîtrisé.

Quelles perspectives d'évolution les nouvelles technologies dans le domaine du smartphone et des applications peut-elle laisser présager dans un avenir proche ? Qu'est-ce qui est le plus crédible ?

Olivier Legras : On se dirige vers un téléphone qui va nous suggérer à l'utilisateur les transports disponibles dans une logique d'optimisation en temps réel. Comme les habitudes de vie sont maintenant bien renseignées, les applis pourront vous proposer, voire même vous coacher, dans le domaine des offres possibles, et aussi éventuellement sur la question du prix. C'est un horizon assez proche, très probablement pour 2015. Je vous ferais remarquer d'ailleurs que c'est quelque chose qui existe déjà dans le domaine du transport aérien où des applis vous sollicitent fréquemment en vous conseillant des trajets conformes à vos préférences, même si, avec le transport urbain, on se place dans une autre dimension.

Pourrait-on assister à une redéfinition des trajets proposés, ou des fréquences de passage, en fonction des recherches faites par les smartphones ? Est-ce que grâce au mobile ce seront dorénavant les usagers qui impulseront l'offre de transports ?

Arnaud Passalacqua : Les premières origines de cette question viennent de la mise en place de la carte Navigo qui a permis à la RATP de collecter une immense masse d'information, mais on s'est finalement rendu compte à l'époque que les millions d'informations collectées étaient assez complexes à traiter pour les transporteurs. En effet, plus la donnée est individualisée, plus elle est ingérable. Je ne suis pas sûr de croire, à titre personnel, qu'à l'avenir l'usager pourra fortement influencer l'offre. Historiquement, les facteurs qui influencent l'offre, les nouvelles lignes, c'est certes de savoir si on a une demande latente, mais il y a surtout des facteurs financiers et des facteurs politiques. Le poids des données est donc relatif. On le voit d'ailleurs dans le projet du métro qui fera le tour du Grand Paris, défini certes par des données collectées, mais aussi par la question des zones "qu'il faut desservir" par exemple, ce qui relativisera grandement la question des chiffres.     

Olivier Legras : Je pense que c'est même déjà largement le cas ! Les données qui sont collectées via les applications mobiles ou via le web servent déjà aux transporteurs. Elles sont exploitées pour définir la pertinence de l'offre. Après, on se heurte là encore à la complexité de ces structures qui génèrent des temps de traitement long, et au fait que l'on ne peut pas non plus changer les horaires ou les trajets de bus en temps réel.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie

07.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Et si Trump avait raison sur la Chine

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
quesako
- 29/09/2014 - 16:13
Concrètement, dans la vraie vie, le site RATP est excellent !
Et pourtant je suis très loin d'apprécier ce symbole étatiste socialiste où l'on préfère payer plus que grassement le personnel (à tous niveaux) et les mettre à la retraite en pleine fleur de l'âge que d'équiper les nouveaux bus à Paris de l'air conditionné.
Mais leur site est excellent et depuis un smartphone, avec son GPS, on sait de suite quelles lignes de bus sont à proximité et leurs horaires de passage !