En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

02.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

03.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

04.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

05.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

06.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

07.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 43 min 56 sec
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 2 heures 14 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 4 heures 23 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 6 heures 37 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 7 heures 29 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 8 heures 12 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 17 heures 19 min
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 18 heures 34 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 1 jour 2 heures
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 1 heure 31 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 2 heures 39 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 5 heures 14 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 8 heures 22 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 17 heures 47 min
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 19 heures 2 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
© Reuters
Revue de blogs

VOD par abonnement : comment bien utiliser Netflix

Publié le 23 septembre 2014
Netflix, le grand de la VOD par abonnement, a fait son arrivée en France. Et les guides les plus pro de ce nouvel âge de la télévision sont les blogueurs.
Claire Ulrich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Netflix, le grand de la VOD par abonnement, a fait son arrivée en France. Et les guides les plus pro de ce nouvel âge de la télévision sont les blogueurs.

Netlflix est arrivé en France et la terre n'a pas tremblé. Le lancement était attendu comme sans doute le premier MacDo français dans les années 80 du siècle passé, mais pour l'instant, les fans qui en profitaient avec délices quand ils séjournaient aux Etats-Unis sont déçus, comme une traduction insatisfaisante du plaisir qu'a inventé Netflix là-bas, le "Binge watching" : avaler film sur film, enfiler les séries, s'endormir à pas d'heure. 

Mais où est "House of cards" ?

C'est le plus gros reproche, sur Twitter, Facebook et partout, d'autant plus que House of Cards est une production de Netflix. Les droits appartenant à Canal Plus, Netflix France ne le diffuse pas. Eric Dupin, la voix du site tech "Presse Citron", donne une petite astuce simple avec tutoriel sur comment y accéder :

"La bonne nouvelle, c’est qu’il y a un moyen de contourner ces restrictions territoriales en utilisant la version canadienne ou américaine de Netflix. Et au cas où vous ne le sauriez pas, le Canada comprend des régions francophones. De ce fait, la série House of Cards (les deux saisons) y est disponible en “français canadien” (sans accent)."

Encore un reproche : Corentin Lamy a posté sur Twitter la liste comparative des films qui manquent sur la VF de Netflix. Verdict : pas foufou...

Il existe même un site parodique "NotFllix" de Vodkaster, un concurrent, qui a fait la liste des films que vous ne trouverez pas sur Netflix (via Presse Citron). La faute à "L'exception culturelle" française qui protège les films récents d'une diffusion en "binge watching" ou à des contrats particuliers. Mais le catalogue va vite s'étoffer.

Pour les grands pro de la VOD que Netflix ne satisfait pas, d'autres concurrents sont là, un peu plus chers, et les Twittos semblent recommander OCS.

S'habituer au Binge watching

Pour ceux qui ne vont pas aux Etats-Unis et commencent tout juste leur découverte de Netflix, Frandoid avait publié un guide pré-lancement pour préparer le peuple à la VOD comme nouveau mode de vie et aux diaboliques algorithmes qui vont multiplier les pannes d'oreiller. Un exemple :

"Si vous décidez de voir plusieurs séries en même temps, Netflix retiendra l’épisode et le moment exact où vous avez coupé votre film. Netflix est aussi un pousse au crime. Vous avez terminé l’épisode 7 d’une série, il est minuit et demi et il est temps d’aller se coucher. Netflix va alors vous proposer discrètement de passer directement à l’épisode suivant quelques minutes avant la fin de l’épisode, de façon à couper rapidement les crédits et ruiner définitivement les six heures de repos qu’il vous restait avant le réveil."

Histoire de sous :  un nouveau modèle

Les débuts de Netflix en France intéressent aussi beaucoup les blogs spécialisés tech et Entertainment anglo-saxons, car c'est tout un nouveau paysage de consommation de films et séries, regardées à Hong Kong comme à Bédarieux, qui s'organise, et surtout un universel dégout de la pub (NetFlix permet de regarder films et séries sans en voir) qui ne prédit rien de bon pour l'industrie de la pub TV et revolutionne les contrats de distribution de films par territoires. Wired a prédit à Netflix des marchés incontournables mais des débuts difficiles en Europe, à cause des règlementations et du "gap" culturel. L'économique Forbes décrypte la révolution mondiale de la VOD en cours. Mais l'autre révolution que personne, sauf les ados et les gammers, n'avait vue venir, est déjà ailleurs : Clubic l'a compris avec l'annonce du rachat  de Twitch.tv par Amazon pour un milliard de dollars : la télé qui fait des parties de jeux vidéo de véritables émissions, regardées par des millions d'internautes. 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires