En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

05.

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

07.

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 12 heures 29 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 13 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 15 heures 47 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 17 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 17 heures 51 min
décryptage > Justice
Je baise la France jusqu'à l'agonie

Pourquoi il faut laisser s'exprimer Nick Conrad

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Politique
Adieu Jupiter!

Hollande c'était "moi je " : Macron c'est "bibi"

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Société
Bonne solution ?

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 20 heures 46 min
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 22 heures 44 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 12 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 15 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 15 heures 56 min
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 17 heures 32 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Economie
La traque

Mais pourquoi traquer la fraude fiscale ?

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Science
Kesako ?

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 18 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 28 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 20 heures 51 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 23 heures 1 min
© Reuters
© Reuters
Revue de blogs

Pont des Arts : Paris cadenassé, Paris défiguré ?

Publié le 10 juin 2014
Une grille d'une rambarde du pont des Arts à Paris s'est effondrée sous le poids des "love locks", ces cadenas qui y sont accrochés par milliers par les amoureux et les touristes.
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une grille d'une rambarde du pont des Arts à Paris s'est effondrée sous le poids des "love locks", ces cadenas qui y sont accrochés par milliers par les amoureux et les touristes.

Le pont des Arts ne s'est pas effondré sous le poids des milliers de cadenas accrochés là par les amoureux. Juste une grille. Mais on pourrait le croire, à voir les torrents d'inquiétude déversés sur Twitter. Une seule grille s'effondre sous 700 kg d'amour et de féraille et petits et grands médias ( BBC, CNN, etc.) ne parlent que de ça.

Le pont des arts et ses cadenas avant l'incident (Photo Karissa Caldwell sur Twitter)

Les amoureux americains, cadenas dédicacés déjà en poche, tremblent de ne plus pouvoir accomplir le rite durant leur prochain voyage à Paris : fermer la clef du cadenas avec l'aimé, dans la ville de l'amour, main dans la main et la jeter à l'eau dans la Seine. Même Kim Kardashian l'a fait, ce qui va encore faire enfler la mode. Le monde vient de découvrir l'ampleur de l'épidémie de 'Love locks", qui commence à vraiment peser à Paris.

Cette folie du cadenas accroché à un pont aurait commencé en 2008. Pour réaliser l'ampleur de l'épidémie, il faut consulter le site We Lock Love, véritable Facebook du cadenas du coeur, ou l'on peut photographier et stocker son cadenas ou visiter les ponts de cadenas. A lui seul, le site recense déjà 57 000 cadenas...

Une portion du pont de l'Archevéché à Paris, envahi de cadenas (photo du site welocklove)

En Chine ou au Mexique, avoir son cadenas de couple à Paris, c'est la consécration d'un amour.

Côté Français et surtout côté Paris, c'est le raz-le-bol. Sophie, de Escapades amoureuses, s'interroge un peu. Et ses photos comme les autres le prouvent : à force d'amour, Paris semble une succursale de Fichet ou Castorama. Mais pour Point Culture, la capitale est prise en otage, vandalisée, et ça suffit. "Cette mode n’est pas une preuve d’amour mais du vandalisme pur et simple, qui endommage d’une part ces monuments classés au patrimoine mondial de l’UNESCO et constitue une véritable pollution visuelle pour le paysage parisien. Cette manie de vouloir laisser désespérément une trace de son passage ne frappe pas uniquement Paris et le pont des Arts. Si Rome, Florence et Venise se montrent moins tolérantes envers cette mode des cadenas, difficile de lutter contre les multiples graffitis qui frappent les monuments historiques : ainsi, l’escalier menant au dôme de Santa Maria del Fiore, à Florence, voit ses murs totalement recouverts de graffitis attestant le passage d’un couple, d’une famille au sein de ce monument. Cette pratique, qui s’apparente encore une fois à du vandalisme pur et simple, rejoint celle des cadenas et est tout autant condamnable à mes yeux."

Le blog Le petit Renaudon trouve que l'on en fait trop pour ce fichu pont des Arts et n'est pas plus tendre pour les propositions des politiques pour résoudre le problème urbanistique que le cadenas pose :

"Certains veulent débarrasser le tablier de ces anodins mais pas toujours sans danger (??!!) petits signes de la connerie humaine, d'autres vont même jusqu'à lancer une pétition pour sauver les ponts et sites historiques de Paris, d'autres enfin se lamentent sur la disparition possible de cette innocente coutume qui est apparue vers 2008 et qui depuis lors n'a cessé de faire tâche d'encre sur tous les ponts de Paris (La passerelle Léopold-Sédar-Senghor, en face du musée d'Orsay, est touchée, comme les statues du pont Alexandre-III qui sont affublées d'antivols).

En tout, onze ponts sur la Seine sont affectés, jusqu'à la passerelle Simone-de-Beauvoir (12e-13e). Le phénomène s'étend : la grande passerelle des buttes Chaumont, la flamme de l'Alma, les grilles du belvédère du Sacré-Cœur… Trois passerelles du canal Saint-Martin en comptent chacune entre 200 et 300. Même le pont tournant de Crimée, sur le canal de l'Ourcq, dans le nord de Paris – zone peu touristique –, compte à présent une dizaine de breloques en acier. Seuls ceux accrochés à la tour Eiffel sont retirés aussitôt, selon le JDD. Les autorités y vont de leur déclaration politiquement correcte afin de ne froisser personne : c'est ainsi que madame Hidalgo a invité Bruno Julliard à ouvrir une réflexion afin de proposer des alternatives artistiques, solidaires et écologiques. Notre stratégie, déclare l'adjoint chargé de la Culture, n'est pas de suivre une démarche punitive qui ne fonctionnerait pas, mais de proposer une voie alternative. Nous allons lancer un appel à projet destiné aux artistes. Et nous voilà partis pour un nouvel happening, standardisé, encadré, muselé, comme si la mode en question n'était déjà pas horriblement convenue !"

Mais les faits sont là. Les cadenas amoureux envahissent le monde. En Chine, on cadenasse déjà ussi. L'épidémie du cadenas d'amour est en marche.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

05.

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

07.

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires