En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 13 min 25 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 2 heures 49 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 3 heures 46 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 5 heures 9 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 9 heures 13 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 22 heures 14 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 1 heure 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 2 heures 55 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 4 heures 31 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 9 heures 11 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 9 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 21 heures 43 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 23 heures 9 min
© L'Equipe Sport&Style
© L'Equipe Sport&Style
Atlantico Chic

Hommage à Jonny Wilkinson : The Perfect Gentleman

Publié le 06 juin 2014
Jonny Wilkinson a terminé sa carrière en apothéose avec un titre de Champion de France remporté samedi avec le RC Toulon. Hommage à un joueur d’exception et à un vrai gentleman comme seule l’Angleterre sait en produire.
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jonny Wilkinson a terminé sa carrière en apothéose avec un titre de Champion de France remporté samedi avec le RC Toulon. Hommage à un joueur d’exception et à un vrai gentleman comme seule l’Angleterre sait en produire.

J’aime le rugby. Passionnément.

Très tôt en effet, mon père m’a enseigné et transmis sa passion pour ce sport de combat si particulier, pour ce jeu de voyous joué par des gentlemen.

Lorsque j’étais gamin, les jours de tournoi des cinq nations étaient des jours spéciaux pour nous et le résultat du match du week-end décidait souvent de l’ambiance à table pour au moins deux jours.

Quand nous remportions un match, le week-end était radieux bien sûr, mais lorsque l’Ecosse d’Andy Irvine, l’Irlande du « doc » Kennedy, le Pays de Galles de Gareth Edwards ou, pire, l’Angleterre de Bill Beaumont nous mettaient une raclée, le moral était au plus bas et mon père pestait pendant des heures sur l’arbitre qui n’avait pas vu ce talonnage à la main, ce hors jeu en mêlée ouverte ou ce plaquage haut sur Jean-Michel Aguirre…

D’ailleurs les grands noms des idoles galloises des années soixante-dix résonnent encore dans ma mémoire comme si c’était hier  : le maître Gareth Edwards bien sûr, mais aussi l’orfèvre Bary John,  le grand Phil Bennett son successeur, le valeureux Mervyn Davies (R.I.P)  ou encore le fantasque J.P.R. Williams. Des montres de flair, d’intelligence, de bravoure et de classe, mais aussi, et surtout, d’authentiques gentlemen.

(crédit L’Equipe Sport & Style)

Sir Jonny Wilkinson fait partie des rares joueurs, comme peut-être Jean Pierre Rives à son époque en France et, plus récemment, Brian O’Driscoll en Irlande, qui sont entrés au Panthéon de ce  sport alors qu’ils étaient encore en activité.

Et alors qu’il vient tout juste de remporter le Bouclier de Brennus pour le dernier match de sa somptueuse carrière, je souhaite, comme énormément de gens en France et au Royaume Uni,  rendre un hommage appuyé à ce joueur, mais aussi à cette personnalité hors-normes qui force le respect par son talent bien sûr, mais aussi par son attitude sur et en dehors du terrain, sa discrétion quasi maladive , son dévouement légendaire et son élégance d’homme, dans le sens le plus entier du terme.

Tous les amateurs de rugby et même ceux (et celles !) qui ne s’intéressent que de loin à ce sport, ont en effet été frappés par le comportement en tous points exemplaire de Wilkinson tout au long de sa carrière.

Je me rappelle ainsi avoir vu maintes fois Sir Jonny, tout juste arrivé à Toulon, faire fi de son statut de super-star planétaire et s’occuper des bouteilles d’eau sur la touche pour ses camarades faisant de lui le « water boy » le plus célèbre de l’histoire du rugby.

Je me souviens aussi avoir vu souvent Jonny Wilkinson s’excuser auprès de ses adversaires pour un plaquage un peu dur ou auprès de ses partenaires pour un coup de pied pas aussi parfait qu’il l’aurait souhaité, faisant de lui l’incarnation idéale des valeurs de combat, de respect et de partage de ce sport unique au monde.

(crédit L’Equipe Sport & Style)

En 2003, il crucifie l’équipe de France en demi-finale de la Coupe du Monde en inscrivant les 24 points du quinze de la rose et devient le bourreau des espoirs français et l’artisan principal du premier titre de champion du monde remporté par un pays de l’hémisphère nord.

C’est à cette occasion qu’il sera élevé par la reine Elisabeth au rang d’Officier de l’Empire Britannique (OBE), faisant de lui le plus jeune sportif à obtenir cette distinction honorifique outre Manche.

Dix ans plus tard, le bourreau s’est transformé en idole et les français (de Toulon et d’ailleurs) lui vouent aujourd’hui une véritable adoration.

Il y a quelques mois, nous avons publié dans les colonnes de Parisian Gentleman un très beau texte de 1857 intitulé "what is a gentleman ?", extrait du livre The Idea of a University de John Henry Newman (voir le texte original en anglais ici : The Man behind the Clothes). 

Ce texte magnifique, simple et raffiné prend tout son sens lorsque nous évoquons la personnalité de Sir Jonny Wilkinson.

Extraits :

“It is almost a definition of a gentleman to say he is one who never inflicts pain. This description is both refined and, as far as it goes, accurate. He is mainly occupied in merely removing the obstacles which hinder the free and unembarrassed action of those about him; and he concurs with their movements rather than takes the initiative himself…/… He never speaks of himself except when compelled…/… 

L’on pourrait définir un gentleman en disant de lui qu’il ne fait jamais souffrir les autres. Cette description est à la fois raffinée et précise. Le gentleman est en effet principalement occupé à simplement éliminer les obstacles qui entravent l’action libre de ceux qui l’entourent. Et il accompagne leurs mouvements plutôt que de prendre l’initiative lui-même…/… Et il ne parle jamais de lui-même sauf lorsqu’il y est contraint… 

Jonny Wilkinson est certainement l’un des plus grands joueurs de rugby de tous les temps.

Mais c’est aussi, et surtout, un "perfect gentleman".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmpbea
- 06/06/2014 - 21:28
Il est un homme respectable
Il est plus facile de trouver ces qualités dans le sport qu'ailleurs....cela ne les rend que plus précieuses et exemplaires...