En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

04.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

05.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Visions critiques

Critiques intelligentes de la nouvelle finance

il y a 19 min 15 sec
décryptage > Défense
Manipulation ?

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

il y a 48 min 32 sec
décryptage > Economie
Mauvais résultats

Les mauvais chiffres de l’industrie réveillent les craintes sur la croissance allemande

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

« Jamais autant de gens n’auront dû autant à si peu ! »

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Europe
L’Union fait les faibles

Meurtre de Daphné Caruana : Malte ou le révélateur d’une certaine faillite (morale) européenne

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Politique
Vers quelle direction ?

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

il y a 2 heures 15 min
pépites > France
Divisés
Retraites : un Français sur deux a une image positive du mouvement de contestation
il y a 17 heures 36 min
pépite vidéo > Media
Le beauf final
Marquinhos papa : le PSG dénonce les propos "immatures et blessants" de Guy Roux
il y a 18 heures 55 min
light > Insolite
Erreur de la banque
Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée
il y a 20 heures 30 min
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 21 heures 24 min
décryptage > Faits divers
Voulez-vous mourir comme lui ?

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

il y a 44 min 22 sec
décryptage > Style de vie
Développement personnel

Et si les routines du matin n’étaient pas vraiment la recette pour une vie épanouie

il y a 53 min 51 sec
décryptage > Economie
Mauvaise idée ?

« Reprendre » la dette des hôpitaux, après celle de la SNCF, par l’État : c’est pour la faire… reprendre de plus belle ?

il y a 1 heure 10 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Faut-il avoir peur des applications que nous chargeons sur nos smartphones ?
il y a 1 heure 37 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

il y a 2 heures 7 min
pépites > France
Galère
Grève : les perturbations prévues ce lundi
il y a 15 heures 50 min
pépite vidéo > International
Noir de monde
Hong Kong : 800.000 manifestants lors du défilé marquant les six mois de la contestation
il y a 18 heures 34 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Neuf exoterres sur dix autour d'étoiles doubles seraient propices à la vie ; Exobiologie : ce microorganisme préfère les météorites à la Terre
il y a 19 heures 59 min
pépites > France
Jusqu'au boutisme
Philippe Martinez : "Nous tiendrons jusqu'au retrait" de la réforme des retraites
il y a 21 heures 54 sec
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 21 heures 47 min
La minute "Tech"

La reconnaissance faciale mobile à la portée de tous et de la police

Publié le 25 juillet 2011
En septembre, une douzaine d’Etats américains équiperont leurs policiers d’appareils mobiles de reconnaissance faciale qui, reliés à un iPhone, pourront se connecter à une base de données gérée par une firme privée. Après Facebook, Google attend l’issue des polémiques pour lancer son service de recherche par les visages.
Nathalie Joannès, 45 ans, formatrice en Informatique Pédagogique à l’Education Nationale : création de sites et blogs sous différentes plates formes ;  recherche de ressources libres autour de l’éducation ;  formation auprès de public d’adultes sur des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Joannes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Joannès, 45 ans, formatrice en Informatique Pédagogique à l’Education Nationale : création de sites et blogs sous différentes plates formes ;  recherche de ressources libres autour de l’éducation ;  formation auprès de public d’adultes sur des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En septembre, une douzaine d’Etats américains équiperont leurs policiers d’appareils mobiles de reconnaissance faciale qui, reliés à un iPhone, pourront se connecter à une base de données gérée par une firme privée. Après Facebook, Google attend l’issue des polémiques pour lancer son service de recherche par les visages.

L’essor des technologies de détection biométriques remonte aux lendemains des attentats du 11 septembre 2001. Leurs performances ont été longtemps décevantes : 53 % de réussites lors d’un test effectué à l’aéroport de Tampa (Floride). Créés il y a trois ans à l’Université Carnegie Mellon, de nouveaux algorithmes remettent la reconnaissance faciale au premier plan des solutions sécuritaires. Des versions itinérantes de ces technologies sont réservées pour l’instant à l’Armée des Etats-Unis qui traque les insurgés en Afghanistan. Elle dispose de 7000 appareils fabriqués par L-1 Solutions et Cross Match technologies. Ces engins analysent aussi bien les visages que l’iris de l’œil et les empreintes digitales. Leur exploitation est supervisée par l’Agence de l’Identité Biométrique du Pentagone.

Du contre-terrorisme à la suspicion raisonnable

Avec le MORIS, de la société BI2 Technologies, la détection de personnes potentiellement dangereuses passe de la pratique militaire anti-terroriste dans des pays en guerre à la suspicion policière dans le monde civil. MORIS est l’acronyme,  en marque déposée, de Mobile Offender Recognition and Identification System : système mobile de reconnaissance et d’identification des délinquants. Les esprits pointilleux ne manqueront pas de souligner que, dans la dénomination même de l’appareil, son usage fait de tout individu examiné non pas un suspect mais un délinquant. Normalement, il ne devrait servir qu’à retrouver des prisonniers évadés qui sont, en général et sauf erreur judiciaire, des délinquants avérés.

Or, quand un policier braquera son MORIS sur quelqu’un quelque part en Arizona, cette personne ne sera pas à priori un criminel. La mise en œuvre du système mobile d’identification constitue en effet une recherche puisque les captations biométriques sont confrontées à des données déjà stockées.  Le représentant de la loi ne peut donc pas, en principe, activer son MORIS sans un mandat. Il lui faudrait même un mandat pour obliger un quidam à ouvrir l’œil…

Car il ne s’agit pas d’une simple photographie comme la police peut en prendre dans l’espace public (sauf lors de protestations politiques) à cause, justement, de la connexion avec des fichiers informatiques distants. Dans l’état actuel du droit américain, les policiers ne peuvent enregistrer les empreintes digitales d’une personne que s’ils nourrissent à l’égard de cette personne une « suspicion raisonnable ». Rien dans les textes sur l’analyse du visage et de l’iris…

Les policiers qui ont testé l’ustensile assurent qu’il renforcera non seulement la lutte contre les criminels mais aussi la détection de personnes ayant de faux papiers. Reste la question de la base de données criminelles. Elle est alimentée par les polices locales et gérée par le constructeur du MORIS, firme privée. Ce qui annonce de rudes polémiques sur le fichage informatique, en plus des contentieux sur les excès de zèle ou les imprudences de certains policiers.

Google a les adresses et les photos

Les recherches de visages par comparaisons existent depuis plusieurs années sur iPhoto d’Apple et sur Picasa de Google. En 2009,  Facebook a proposé à ses utilisateurs une fonctionnalité qui permet quand le curseur passe sur des photos de voir apparaître le nom des personnes figurant sur l’image si ces personnes utilisent aussi ce réseau social. Avec  Picasa et Gmail, Google peut croiser les tags (identités) apposées sur les images par les internautes avec les adresses de courriers électroniques pour construire un immense répertoire d’individus photographiés et classés sur des serveurs distants. L’existence de ce fichier géant ne viole pas les règles de confidentialité tant qu’il ne sert qu’à « améliorer la qualité du service ». Mais Google insiste quand même beaucoup pour que les internautes écrivent les noms de « ceux qui sont sur la photo ».

En mai dernier, Eric Schmidt, président de Google Inc., a suspendu un projet qui permettra aux utilisateurs de téléphones mobiles de photographier quelqu’un, dans la rue ou ailleurs, puis de faire une recherche sur cette personne grâce à l’algorithme de reconnaissance faciale qui ira fouiller dans la base de données de Google. Le projet n’est pas abandonné. Google attend simplement, pour le lancer, que la Justice américaine intervienne dans les inévitables contentieux qui naîtront de l’exploitation policière des nouveaux outils. Car ce que prépare le moteur de recherche n’est rien d’autre que la curiosité policière à la portée de tous. Suspicion ? Souriez, vous êtes recherchés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

04.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

05.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires