En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

05.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 24 min 51 sec
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 2 heures 20 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 12 heures 48 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 14 heures 15 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 18 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 20 heures 56 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 22 heures 32 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 23 heures 9 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 1 heure 8 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 2 heures 13 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 3 heures 5 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 13 heures 32 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 18 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 20 heures 34 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 22 heures 10 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 22 heures 59 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 23 heures 21 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Lettres

Le coup de fourchette : du bobo tong au big bang du Hu

Publié le 26 mars 2014
Retrouvez cette semaine, comme chaque dernier mercredi du mois, la chronique culinaire du journal mensuel Service Littéraire. Les restaurants "Le Verre volé" et "Taokan" sont passés au grill.
Jules Magret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jules Magret écrit pour Servicelitteraire.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Retrouvez cette semaine, comme chaque dernier mercredi du mois, la chronique culinaire du journal mensuel Service Littéraire. Les restaurants "Le Verre volé" et "Taokan" sont passés au grill.

C’est peut-être le blaze du restau, mais non, on ne vous le chipe pas, il est bien à vouzailles, ce “Verre Volé”, rade cradingo en plein Boboland, près du canal Saint-Martin et de l’Amicale garibaldienne des ritals de Parigi. Icicaille, à l’aise Blaise, on les borgnote toutes ces racines carrées de loquedus cool, barbenzingues ou fradouillons, recrutés chez Ikéa ou chez Tonton, dégaine haddock en salade ou pluma iberica panée panko. Ils ont l’air essoré, baltringue, hagard, sans le sou, inscrit au RSA, et ils te claquent soixante cigues by tête en se lavant les nougats, like that, sans souçaille, en jactant franglais, histoire de morganer une ceviche de mulet noir à la betterave, des couteaux d’Écosse gros comme des bâtards, du boudin, du paleron, un ragoût de seiche à la basquaise, une sole comaque, un poulet fermier, une escabèche de cervelle d’agneau à en perdre ses tongs, le tout sous des litres de Ventoux. Ils sont comme nous, ils aiment ces Basques volants d’Hossegor et de Biarritz, ces cuistots façon Jégo qui vous bichonnent la souris, vous servent un bricheton michto, en direct de la “Pointe du Grouin” du lartonnier Thierry Breton, (8 rue de Belzunce, 75010 Paris), et des rouilles triées sur le casier, propres à beurrer le Hollande, ce petit Lu qui critiquait Sarko au Fouquet’s, mais qui s’arsouillait chez Laurent à 200 euros par personne. Normal, non ?

Le Verre volé, 67 rue de Lancry, 75 010 Paris. 01 48 03 17 34. Carte : 40 euros.

Quand tu déboules chez “Taokan”, honorable cul d’ail, ce n’est ni le Lotus bleu ni le Chinetoque d’Indiana Jones dans le temple maudit, mais un truc impec, style “Lily Wang”, new wave, avec nana cruelle prête à te grailler les baguettes, jeune premier un peu baba à l’accueil qui vient d’obtenir le premier accessit des tronches souriantes du Prix des Trois bonheurs, asias bridarès au sourire Lao Tseu, déco chébran qui te décalque les agobilles. Bref, le nec. Le résultat est donc leaubé, on est aux oignes, ou plutôt à l’ail, vu que les plats sont étudiés pour décrasser les artères, le fignard et le système électrique de la Saunier Duval. La torpille, ici, ne bitume pas, elle se fade le bouillon aux raviolis, léger comme une perle, le poulet croustillant, puis l’excellent bœuf du Vietnam, un truc à point qui satisfait le Louis-Philippe, certes, mais qui coupe la chique à quinze pas, chez les Ming ou chez les Zhou, yes my dear, attendu que tu emboucanes le choc corridor à cent lieues à la ronde, quelque chose de Tse Toung. C’est donc le Mao, on refoule de la grand-mère, on casse du fusil, on fouette du vestiaire. Dieu merci, le thé vert est là pour le grand bond en avant, la cure de Feng, le toc qui chine, le big bang du trou du Hu, le Yao qui déglingue Prostatus. Merci Polo, c’est du Marco. On se régale le Shangai, le bobun et le xinh xinh ! Youpi !

Taokan, 8 rue du Sabot, 75 006 Paris. 01 42 84 18 36.

Source : Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Le mensuel fondé par François Cérésa décortique sans langue de bois l'actualité romanesque avec de prestigieux collaborateurs comme Jean Tulard, Christian Millau, Philippe Bilger, Éric Neuhoff, Frédéric Vitoux, Serge Lentz, François Bott, Bernard Morlino, Annick Geille, Emmanuelle de Boysson, Alain Malraux, Philippe Lacoche, Arnaud Le Guern, Stéphanie des Horts, etc . Pour vous y abonner, cliquez sur ce lien.


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
angelo
- 30/03/2014 - 13:28
Pourquoi pas
Pourquoi pas faire une bonne critique gastronomique
Pourquoi pas essayer de parler normalement au lieu d utiliser un argot qui ne correspond à rien
Pourquoi pas utiliser des mots français quand l argot n existe pas plus tôt que d inventer des termes qui ne sont compris par personne
Si cette chronique a pour but d être drôle je crois que c'est raté
Alors en résumé
Une chronique qui n est pas drôle que presque personne ne comprend avec un auteur qui invente des termes qui n'existent pas et qui n apporte rien a la critique gastronomique
A supprimer de toute urgence
le Gône
- 27/03/2014 - 08:35
Pouhaaaaaaaaaaaa
Ecrire en "argot"..c'est infecte...mais l’écrire de cette façon..c'est très con !! et même pas drôle!!...