En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Cercle vicieux
La vie plus chère pour les plus pauvres
Publié le 14 mai 2011
Martin Hirsch lance son nouveau combat contre les « dépenses obligatoires » qui prennent trop de place dans le budget des plus pauvres.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martin Hirsch lance son nouveau combat contre les « dépenses obligatoires » qui prennent trop de place dans le budget des plus pauvres.

Selon le Boston Consulting Group (BCG) auquel le groupe de réflexion de Martin Hirsch, ancien président d'Emmaüs, a fait appel, la vie des plus pauvres est toujours plus chère que celle des classes moyennes.

Les « dépenses obligatoires » - forfait téléphonique, crédit, voiture, logement, alimentation, etc... - coûtent plus chères au 3,5 millions de personnes vivant avec moins de 989€ par mois et prennent une part plus importante dans leurs budgets.

Pour faire simple, toujours selon BCG, avec 989€ par mois, on n'obtient pas de crédit – ou à des taux très élevés - auprès des banques et il est impossible d'épargner. Se priver de voiture, c'est se priver l'accès à certaines grandes surfaces de hard discount pratiquant des tarifs de 20 à 30% plus intéressants. Pour une famille sans voiture avec seulement 989€ par mois, l'alimentation revient 11% plus chère que pour une famille plus aisée.

Les remèdes

Les forfaits téléphoniques par exemple prennent une part beaucoup trop importante dans les budgets les plus modestes. Emmaüs Défi, SFR et la ville de Paris ont établit un partenariat qui propose des tarifs adaptés pour ceux qui n'ont pas assez de moyens.
De la même façon, Danone commence à mettre en place en France les même modèles de réduction sur le lait pour les familles les plus pauvres sans discrimination : des coupons de réduction à utiliser en grande surface.

Martin Hirsch avec son groupe de réflexion est en partie à l'origine de ces projets. Pour lui : "On a perdu dix ans sur ce sujet. On peut encore attendre deux ou trois ans pour que ça marche !"


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
02.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
03.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
04.
Pour Marlène Schiappa, il y a "une convergence idéologique" entre "la Manif pour tous et les terroristes islamistes"
05.
"Bouffon" : Gérard Darmon s'en prend à Franck Dubosc
06.
Yassine Belattar claque la porte de LCI à cause d'Eric Zemmour
07.
Pourquoi le nouvel angle d’attaque d’Emmanuel Macron pour les européennes est bien plus intéressant que le précédent
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
05.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
texarkana
- 15/05/2011 - 15:10
Hirsch a oublié..
...l'iPoD, l'écran plat "home cinema" et les fringues de marque, dont il serait
discriminant de priver les pauvres.
PASCONTENT
- 15/05/2011 - 12:44
OK, mais
Aider les pauvres . d'accord, mais seulement celles et ceux qui le méritent . Si on refuse 3 emplois qu'on reste dans ses difficultés on ne mérite pas le RSA. Et de l'aide oui ,mais aux français pas à n'importe qui comme c'est le cas actuellement. ça devient grave :savez vous que des d'européens de pays proches viennent se réfugier en France pour percevoir des aides , refusant le travail.
zen aztec
- 15/05/2011 - 10:43
Pfff...
Et l'abonnement à c+,pas classé dans les dépenses obligatoires?