En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Surveillance à outrance
Espionnage : quand la NSA se servait d'Angry Birds et d'autres applications comme mouchard
Publié le 28 janvier 2014
L'agence américaine de renseignement et son homologue britannique du GCHQ ont en effet collecté des milliers de données des utilisateurs d'applications sur smartphone.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'agence américaine de renseignement et son homologue britannique du GCHQ ont en effet collecté des milliers de données des utilisateurs d'applications sur smartphone.

Le scandale de la NSA prend chaque jour un peu plus d'ampleur. A se demander où s'arrêtera cette affaire ? Après les révélations sur la collecte des métadonnées téléphoniques, la récupération des SMS ou encore la surveillance des plateformes de jeux en ligne, le New York Times et The Guardian ont fait de nouvelles révélations ce lundi. Ainsi selon de nouveaux documents fournis par l'ancien consultant Edward Snowden, la NSA et son homologue britannique du GCHQ collectent des données sur les utilisateurs d'applications sur smartphones, que ce soit Facebook, Angry Birds ou Google Maps, a révélé lundi le New York Times.

Selon The Guardian, ces documents montrent que lorsqu'un utilisateur lambda met en ligne une photo de profil depuis son téléphone portable cela suffit à l'agence de renseignement pour récupérer un certain nombre de données sur cet utilisateur (géolocalisation, adresse électronique, contacts...). De plus, toujours selon le quotidien britannique, l'un de ces documents, datant de 2008, montre que le système " fait qu'en pratique, toute personne utilisant Google Maps sur un smartphone travaille pour un système du GCHQ ". Les documents listent plusieurs applications, principalement sous Android, le système d'exploitation de Google, mais évoquent également l'utilisation des mêmes technologies pour les applications sur iPhone.

@atlantico_fr Pradeo avait déjà détécté ces comportements suspects: pic.twitter.com/xZIyho98xi

— Pradeo (@PradeoSecurity) 28 Janvier 2014

Concrètement, selon un rapport, cité dans le New York Times, toute mise à jour du système d'exploitation Android envoie sur le réseau 500 lignes de données sur l'historique du smartphone et son utilisation, des données captées ensuite par la NSA et GHCQ. Cette surveillance des applications de smartphones est même décrite comme une "pépite" dans un document de la NSA datant de 2010. A tel point que pour la seule année 2007, l'agence américaine aurait consacré 767 millions de dollars à ce programme, quatre fois plus que l'année précédente, selon un autre document cité par le Times.

Face à ce scandale, Barack Obama a récemment annoncé son intention de rogner les pouvoirs de l'agence de renseignement. Le président américain souhaite en effet réformer la collecte de données téléphoniques de l'agence sans pour autant y renoncer…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
03.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
06.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
07.
"Bouffon" : Gérard Darmon s'en prend à Franck Dubosc
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires