En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Pris la main dans le slip
NSA : l'agence américaine a surveillé les habitudes pornographiques des djihadistes pour les discréditer
Publié le 28 novembre 2013
Selon elle, "leur autorité semble plus vulnérable quand leurs comportements privés et publics ne sont plus compatibles".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon elle, "leur autorité semble plus vulnérable quand leurs comportements privés et publics ne sont plus compatibles".

Tous les moyens sont bons pour nuire à l'ennemi, y compris les plus inattendus. Selon l'Huffington Post, qui cite un document du 3 octobre 2012 fourni par Edward Snowden, la NSA aurait mis sous surveillance certains islamistes radicaux afin de révéler au grand jour leur consommation de sites Internet pornographiques. Une opération dont l'administration américaine était, selon les documents fournis, au courant.

La NSA souhaite montrer "l'hypocrisie" de six individus qu'elle a espionnés, tous musulmans extrémistes. "L'autorité de ces individus radicaux semble plus vulnérable quand leurs comportements privés et publics ne sont plus compatibles", assure le document. La NSA disposerait de preuves montrer aux moins deux militants "en train de visionner un contenu en ligne à caractère explicitement sexuel ou en train d'user d'un langage explicitement sexuel avec des jeunes filles sans expérience".

Aucun des six hommes évoqués n'a été impliqué dans un complot terroriste ni ne vit sur le sol américain - l'un d'entre eux est toutefois désigné comme étant "américain"*. On ne sait d'ailleurs pas si la NSA a rendu ces informations publiques. Selon Stewart Backer, un ancien de l'agence sous l'administration Bush, la manœuvre de la NSA consistant à discréditer ses adversaires est tout à fait compréhensible : "Après tout, il est plus humain de leur jeter la vérité à la figure, plutôt qu’une bombe".

* Les Américains bénéficient d'une meilleure protection juridique que les étrangers contre les activités de surveillance de la NSA.

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires