En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Da Vinci Code
NSA : dernières révélations, elle sait déjouer les communications chiffrées
Publié le 06 septembre 2013
La NSA a mis en place un programme consacré à la lutte contre les techniques de chiffrement, le plus grand obstacle à son "accès sans restriction au cyberespace".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La NSA a mis en place un programme consacré à la lutte contre les techniques de chiffrement, le plus grand obstacle à son "accès sans restriction au cyberespace".

Selon le Guardian, le New York Times et le site Internet Propublica, la NSA et son allié britannique, le Government Communications Headquarters (GHCQ) ont développé plusieurs méthodes pour contourner les méthodes de chiffrement censées protéger la confidentialité des données qui circulent sur le Web. Des techniques qui, selon le Guardian, "compromettent largement les garanties avancées par les entreprises d'Internet sur la protection des informations de leurs utilisateurs".

La diffusion de cette information n'a visiblement pas plu aux Etats-Unis. Le renseignement américain a expressément demandé aux trois organes de presse de ne pas la diffuser, au risque que des "cibles étrangères" n'adoptent de nouvelles formes de chiffrement qui seraient plus difficiles à contourner. Selon les documents rendus publics par Edward Snowden, la NSA a mis en place depuis une dizaine d'années  "Bullrun", un programme consacré à la lutte contre les techniques de chiffrement des communications, qu'elle considère comme le plus grand obstacle à son "accès sans restriction au cyberespace".

Bullrun aurait conduit en 2010 à une grande percée technologique, permettant à la NSA de rendre "exploitables de vastes quantités de données" interceptées grâce à des écoutes de câbles Internet. Le GCHQ aurait, de son côté, réussi à déchiffrer le trafic de Hotmail, Google, Yahoo! et Facebook à l'aide d'un programme similaire, baptisé "Edgehill". Des documents font également état d'un accès, dès cette année, aux données d'un "opérateur majeur des télécommunications" ainsi que d'un "service de communications de pair à pair de premier plan". Une description qui pourrait bien correspondre au programme Skype.

Selon le Guardian, l'agence américaine consacre 190 millions d'euros par an pour travailler avec les entreprises technologiques pour "influencer secrètement" sur la conception de leurs produits. L'objectif est d'insérer dans les systèmes de chiffrement des vulnérabilités, ou "back doors", que la NSA pourra ensuite exploiter pour espionner les données. L'agence américaine influerait également sur les standards mondiaux de chiffrement pour les détourner à son avantage. La NSA considère les techniques de déchiffrement comme vitales pour mener à bien ses missions d'antiterrorisme et de renseignement extérieur.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
05.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
06.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
07.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires