En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Horreur
Armes chimiques en Syrie : l'ONU veut "faire la lumière", la Russie et la Chine s'y opposent
Publié le 22 août 2013
Le Conseil de sécurité s'est réuni d'urgence mercredi après les accusations de massacre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Conseil de sécurité s'est réuni d'urgence mercredi après les accusations de massacre.

L'armée de Bachar al-Assad a-t-elle utilisé du gaz sarin pour mater les rebelles mercredi dans la banlieue de Damas ? Les membres du Conseil de sécurité veulent "faire la lumière" sur ces accusations d'utilisation d'armes chimiques, et "saluent la détermination" de l'ONU à "mener une enquête approfondie, impartiale et prompte", a déclaré mercredi sa présidente, l'ambassadrice argentine Maria Cristina Perceval.

Cependant, le Conseil n'a pas adopté de déclaration formelle. La Russie et la Chine, qui s'efforcent de protéger le régime de Bachar al-Assad depuis le début de la crise, s'y sont opposés. Moscou a évoqué la possibilité d'une "provocation" montée par l'opposition syrienne. Ont seulement filtré de cette réunion à huis clos des "éléments pour la presse" dans le jargon onusien. "Ces éléments représentent les points de consensus entre les 15 pays membres", a expliqué un diplomate.

Parallèlement, Paris, Londres, Washington et Berlin ont transmis au secrétariat général de l'ONU, Ban Ki-moon, une demande formelle d'enquête sur ces accusations, rejetées en bloc par le gouvernement syrien. Selon des diplomates, cette lettre conjointe évoque des "informations crédibles sur l'utilisation d'armes chimiques".

L'opposition syrienne parle de centaines de morts pour la seule journée de mercredi. Plus de 100 000 personnes sont mortes depuis le début du conflit, estimait l'ONU en juillet dernier.

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
05.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires