En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Arrestation arbitraire ?
Scandale de la NSA : Le compagnon d’un journaliste proche de Snowden interpellé à Londres
Publié le 19 août 2013
L’interrogatoire pendant neuf heures d’un Brésilien de 28 ans gravitant dans la sphère d’Edward Snowden a suscité un nouveau tollé dans l’affaire Prism.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’interrogatoire pendant neuf heures d’un Brésilien de 28 ans gravitant dans la sphère d’Edward Snowden a suscité un nouveau tollé dans l’affaire Prism.

 

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Le tollé suscité par l’affaire commençait à peine à retomber. Mais le scandale de la NSA n’est pas prêt de s’éteindre avec ce nouvel épisode en date. Le compagnon de Glenn Greenwald, journaliste américain proche d'Edward Snowden, (l’ex-employé de l’agence américaine d’espionnage par qui l’affaire a été révélée), a été interpellé à l'aéroport d'Heathrow à Londres, puis relâché au terme de neuf heures d'interrogatoire. Pour justifier une telle décision, les autorités britanniques ont invoqué une loi antiterroriste. Mais cet épisode a suscité l’indignation.

C’est le site internet du quotidien britannique The Guardian, qui rapporte donc que David Miranda, un Brésilien de 28 ans, était en transit à Londres lorsqu'il a été interpellé par la police britannique. The Guardian, c’est justement  le journal pour lequel écrit Glenn Greenwald à Rio de Janeiro.

La police londonienne a reconnu les faits, invoquant l'article 7 de la loi antiterroriste 2000, qui permet  d'interroger préventivement toute personne soupçonnée de préparer des actes terroristes en Grande-Bretagne pour déterminer si elle représente une menace. La police a indiqué que "l'homme n'a pas été arrêté. Il a donc été relâché".

Glenn Greenwald est jusqu’à présent l’unique journaliste à avoir interviewé Edward Snowden et à avoir consulté les documents classés secrets que celui-ci a dérobés pour dévoiler les méthodes des agences de renseignements américaines, comme le rappelle le site internet Romandie. Dans un article, il raconte que l’ordinateur, le téléphone ainsi qu’une clé USB appartenant à son compagnon ont été confisqués. Dénonçant un acte d’intimidation, Glenn Greenwald affirme que cet épisode produira l’effet inverse.

Sa rédaction demande des explications aux autorités britanniques. De son côté, le gouvernement brésilien a qualifié d’"injustifiable d'impliquer un individu contre lequel ne pèse aucune charge pouvant justifier le recours à la législation" britannique anti-terroriste. Pour rappel, Edward  Snowden, traqué par la justice américaine, s'est réfugié en Russie, qui lui a octroyé l'asile pour un an.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
05.
Un officier de renseignement de l'US Air Force trahit au profit de l’Iran : quand la réalité dépasse la fiction
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
07.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
05.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
06.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires