En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Faut pas se tuer à la tâche
France : les salariés travaillent en moyenne 39,5 heures par semaine
Publié le 26 juillet 2013
C'est moins que la moyenne des pays de l'UE, selon une étude publiée vendredi par le ministère de l'Emploi. La France se trouve en effet au 21ème rang.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est moins que la moyenne des pays de l'UE, selon une étude publiée vendredi par le ministère de l'Emploi. La France se trouve en effet au 21ème rang.

"Le travail c'est la santé" chantait Henri Salvador. "Travailler c'est trop dur" estimait de son côté Zachary Richard. Qui a raison ? Tout dépend de quel côté on se place. Mais en France la question du temps de travail est largement discutée. A chaque élection, elle est remise sur le tapis. Il y a les partisans d'une augmentation de la durée hebdomadaire de travail et ceux qui cherchent à la réduire. Depuis le mois de janvier 2000, la loi Aubry fixe à 35 heures la durée hebdomadaire de travail pour les salariés français. Mais dans les faits qu'en est-il ?

Selon une étude publiée vendredi par le ministère de l'Emploi, la réalité montre que les Français travaillent plus que ce que prévoit la loi. En effet, les salariés à temps complet travaillaient en moyenne 39,5 heures en semaine normale en 2011. C'est plus que ce que révélait la même enquête en 2003 mais c'est toutefois moins que la moyenne des pays de l'UE.

En clair, la "durée habituelle hebdomadaire" de travail pour une semaine sans événement exceptionnel (jour férié, congé, etc.), incluant les heures supplémentaires régulières, est en France l'une des plus faibles de l'Union européenne. L’Hexagone se retrouve en effet au 21e rang des 27 pays que comptait l'UE en 2011, précise la Direction des études statistique du ministère du Travail (Dares). Entre 2003 et 2011, si ,la durée hebdomadiare de travail a augmenté de 1,7% à 39,5 heures, elle est plus basse que les 40,4 heures en moyenne dans l'UE à 27. Dans le détail socio-professionnel, les cadres affichaient des durées plus longues (44,1 h) que les employés (38,3 h) et les ouvriers (38 h).

A l'inverse, pour les salariés à temps partiel, la durée habituelle de travail est plus longue (à 36,6 heures) en moyenne en France que celle européenne. En tenant compte des jours de congés, fériés et éventuels repos, la "durée collective hebdomadaire" des salariés à temps complet était de 35,8 heures en 2011.

Sur l'ensemble de l'année, leur temps de travail effectif, congés et absences inclus, s'établissait à 1 683 heures ou 213 jours de travail. Pour rappel, elle était d'environ 1 900 heures dans les années 1950. La durée annuelle des cadres était de 1 867 heures bien qu'ils disposent de plus de jours de RTT (11 en moyenne contre 8 pour les employés et 6 pour les ouvriers).

 

Les méthodes de collecte et de classification des données rendent délicates les comparaisons entre pays, notamment des durées annuelles, prévient la Dares dont l'étude s'appuie pour le cas français sur diverses sources (enquêtes trimestrielles et annuelles menées auprès des entreprises et enquête emploi de l'Insee menée en continu auprès des ménages).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Des planètes rocheuses comme la Terre survivraient à la mort de leur étoile ; Une sonde interstellaire pour explorer Proxima b testée
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires