En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© REUTERS/Jason Lee
Défilé

Corée du Nord : le pays célèbre les 60 ans de la fin de la guerre avec le Sud

Publié le 25 juillet 2013
L'armistice du 27 juillet 1953 a mis fin à trois années de combats meurtriers qui ont dévasté la péninsule coréenne, scindée en un Nord communiste et un Sud capitaliste.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'armistice du 27 juillet 1953 a mis fin à trois années de combats meurtriers qui ont dévasté la péninsule coréenne, scindée en un Nord communiste et un Sud capitaliste.

C'était il y a 60 ans mais la douleur est encore vive. La guerre des Corées, l'un des conflits les plus importants de la guerre froide, a été scellée le 27 juillet 1953. Un armistice qui a mis fin à trois années de combats meurtriers mais que le régime nord-coréen n'a toujours pas accepté.  A l'issue de ce cessez-le-feu, la péninsule a été scindée en deux : le Nord communiste allié à Pékin et Moscou, et le Sud capitaliste allié à Washington.  Mais si le Nord continue de contester la frontière établie lors de la signature de cette trêve, le pays célèbre tout de même cette date anniversaire. En effet, un immense défilé militaire est prévu ce samedi à Pyongyang.

Car la Corée du Nord célèbre l'armistice comme le "jour de la victoire" à l'issue d'une "guerre de libération de la patrie".  Les cérémonies de commémoration ont d'ailleurs déjà commencé cette semaine avec des concerts patriotiques, des festivals et des événements culturels. Par exemple, l'immense stade du 1er-Mai était rempli de pas moins de 47 075 anciens combattants, résistants anti-Japonais et "personnes méritantes qui ont rendu des services éternels" pendant la guerre afin d'y être décorés.

Mais le point d'orgue des festivités est sans conteste la parade militaire de samedi.  Une démonstration de force qui sera particulièrement surveillée de l'étranger cette année. Les autorités étrangères chercheront en effet à savoir si, comme elle le prétend, la Corée du Nord a fait des progrès tangibles dans son programme de développement de missiles balistiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

02.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

05.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

06.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

07.

Les relations entre frères et soeurs : un lien primordial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires