Dangereuse fumée

Faire pousser de l'herbe n'est pas très vert

Publié le 15 avril 2011
Une étude sur la culture de marijuana en intérieur montre qu'elle est extrêmement gourmande en énergie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude sur la culture de marijuana en intérieur montre qu'elle est extrêmement gourmande en énergie.

La culture de la marijuana n'est pas bonne pour l'environnement, à en croire une étude de l'université de Berkeley, en Californie. Ces recherches indépendantes mettebt à l'index les lampes à ultra-violet, qui produisent 500 fois plus de lumière qu'il n'est nécessaire pour une activité comme la lecture. Si on les ajoute aux besoins en arrosage et en ventilation, une pièce standard utilisée pour faire pousser de la marijuana consomme près de 13 000 kilowatts/heure par an.

D'après l'auteur de l'étude, avoir une pièce consacrée à la marijuana chez soi équivaut à avoir une trentaine de réfrigérateurs qui tourneraient en permanence. L'étude estime ainsi que la production de cannabis est responsable de près de 1 % de la consommation totale d'électricité aux Etats-Unis. 

Vu sur : Lu sur Discovery
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
LouisArmandCremet
- 15/04/2011 - 16:15
Tiens...
Il faudrait expliquer ça à nos verts qui sont pour une dépénalisation du produit...