En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Zélé
NSA : Microsoft aurait fourni en avant première des informations sur les failles de ses logiciels, permettant aux services secrets de les exploiter comme arme de cyberguerre
Publié le 15 juin 2013
Selon Bloomberg, Microsoft aurait fourni à la NSA des données concernant les failles informatiques de ses propres logiciels, permettant ainsi à l'administration américaine d'exploiter les vulnérabilités de ces logiciels vendus dans le monde entier pour attaquer leurs ennemis.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Bloomberg, Microsoft aurait fourni à la NSA des données concernant les failles informatiques de ses propres logiciels, permettant ainsi à l'administration américaine d'exploiter les vulnérabilités de ces logiciels vendus dans le monde entier pour attaquer leurs ennemis.

Les services de renseignement américains ont travaillé avec des "milliers" d'entreprises dans différents secteurs clés pour obtenir des données privées de leurs clients, rappelle le site du National Journal (toute l'affaire expliquée ici par Atlantico). Une affaire rapidement appelée "scandale de la NSA", du nom de l'agence américaine d'espionnage, National Security Agency.

Selon Bloomberg, au moins une de ces entreprises, Microsoft, a fourni aux renseignements des données concernant les failles informatiques de ces propres logiciels avec un correctif. Ce qui permettrait au gouvernement américain d'exploiter les vulnérabilités des logiciels vendus par Microsoft aux gouvernements du monde entier. Libre à Washington, ensuite, d'utiliser cette fenêtre de tir comme arme de cyberguerre, en protégeant ses ordinateurs ou bien en infiltrant les appareils d'ennemis. Toujours d'après Bloomberg, l'entreprise de Bill Gates ne sait pas - et ne demande pas - comment ces informations sont exploitées exactement.

Les entreprises fournissant volontairement ces données "sont motivés par leur volonté d’aider à la défense nationale mais aussi dans l’intérêt de leur propre entreprise", ont confié des sources à Bloomberg. "La plupart de ces données sont si sensibles que seule une poignée de personne dans les sociétés sont au courant et elles négocient parfois directement avec les responsables d’agences de renseignement américaines", ont-elles ajouté.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs la droite
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
04.
Ces éléments qui viennent perturber l'idée que le chômage serait revenu à son plus bas niveau depuis 10 ans
05.
Le coffre-fort d'Alexandre Benalla aurait été déplacé par Chokri Wakrim, le compagnon de l'ancienne cheffe de la sécurité du Premier ministre
06.
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
07.
Comment Donald Trump est en train de se sortir des soupçons qui pèsent sur lui d'une collusion entre la Russie et sa campagne électorale de 2016
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
05.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
06.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires