En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Mise au point
NSA : le chef de l'agence d'espionnage réagit
Publié le 13 juin 2013
Alors que l'affaire de la surveillance d'internet aux Etats-Unis éclabousse l'administration Obama, le chef de la NSA s'est exprimé mercredi soir devant le Sénat américain, en justifiant la nécessité du programme "Prism".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l'affaire de la surveillance d'internet aux Etats-Unis éclabousse l'administration Obama, le chef de la NSA s'est exprimé mercredi soir devant le Sénat américain, en justifiant la nécessité du programme "Prism".

"Il s'agit de dizaines d'actes terroristes que ce programme a contribué à empêcher (...) ici et à l'étranger". Voilà ce qu'a pu dire lors de son discours devant le Sénat américain le général Keith Alexander, le chef de la NSA (National Security Agency). Invité à réagir au scandale provoqué par les révélations d'Ed Snowden, ancien sous-traitant de l'agence d'espionnage, le général s'est ainsi justifié : grâce au programme de surveillance d'internet baptisé "Prism", lancé en 2007, les Etats-Unis ont ainsi pu déjouer à temps une dizaine d'attentats, dont une dans le métro new yorkais en 2009.

Conscient du tollé suscité, "étant donné la nature de notre travail, bien sûr, peu de personnes en dehors des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire peuvent connaître les détails de ce que nous faisons", le général a part là reconnu que son agence pouvait susciter de gros fantasmes.

Barack Obama est attendu en Allemagne (pays cible du Prism)  la semaine prochaine. Le président américain également attendu pour s'expliquer sur cette affaire. Après des années sous la coupe de la Stasi, la police secrète d'Allemagne de l'Est), les Allemands sont très sensibles aux libertés individuelles.


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
NSA, edward snowden
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
02.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
03.
Carla Bruni : "On a fait passer mon mari pour un bourrin inculte"
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Tensions américano-allemandes : pourquoi la vision géopolitique de l’Europe exprimée par Angela Merkel n’est plus à jour
06.
Agression d’Alain Finkielkraut : dans la convergence des “rouges-bruns” au sein des Gilets jaunes, le rouge tend à dominer le brun
07.
Si vous pensiez connaitre la liste des principales puissances économiques mondiales, les incertitudes statistiques sur les PIB pourraient bien pous étonner
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires