En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Renoncement

Bernard Arnault : le patron de LVMH retire sa demande de nationalité belge

Publié le 10 avril 2013
Le chef du groupe de luxe a indiqué qu'il renonçait à demander la nationalité belge, dans une interview au Monde publiée mercredi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef du groupe de luxe a indiqué qu'il renonçait à demander la nationalité belge, dans une interview au Monde publiée mercredi.

"Casse toi riche con" avait titré en une Libération en septembre dernier. Le "riche con"en question est Bernard Arnault. A l'époque, il avait annoncé vouloir demander la nationalité belge. L'homme le plus riche de France avait en effet entamer des démarches en ce sens. Ce qui avait provoqué un tollé dans le monde politico-médiatique en plein débat sur la taxation et l'exil fiscal des plus fortunés. Et bien ce mercredi, le patron de LVMH fait marche arrière. Dans une interview accordée au Monde, Bernard Arnault assure qu'il renonce à demander la nationalité belge.

"J'ai sous-estimé l'impact de cette démarche, dont on m'avait assuré, par ailleurs, qu'elle se ferait dans la plus grande discrétion. J'ai à plusieurs reprises expliqué que je resterais résident en France et que je continuerais d'y payer mes impôts. En vain : le message n'est pas passé. Aujourd'hui, j'ai décidé de lever toute équivoque. Je retire ma demande de nationalité belge", a-t-il déclaré. Il a signifié aux autorités belges mercredi matin qu'il retirait sa demande de naturalisation, indique le quotidien.

Bernard Arnault explique qu'il n'a jamais souhaité quitter la France ni échapper à l'impôt, que sa démarche était avant tout patrimoniale, visant à ce que ses enfants ne puissent, par d'éventuelles querelles d'héritage, défaire l'œuvre qu'il a construite. Demander la nationalité belge visait à "mieux protéger la fondation belge que j'ai créée, avec comme seul objectif d'assurer la pérennité et l'intégrité du groupe LVMH si je venais à disparaître et si mes ayants droit devaient ne pas s'entendre", a-t-il justifié.

Le patron de LVMH, dixième fortune mondiale selon Forbes avec 29 milliards de dollars (22,1 milliards d'euros), a par ailleurs mis en avant sa conscience morale face à "la situation" de la France : "Compte tenu de la situation du pays, l'effort de redressement doit être partagé. Je veux par ce geste (l'abandon de sa demande de nationalité belge, NDLR) exprimer mon attachement à la France et ma confiance dans son avenir", a-t-il assuré. Mais "je ne veux plus être associé à une situation où l'on peut soupçonner que je souhaite l'exil fiscal", explique le président de LVMH qui reconnaît avoir pensé à tort "que la polémique allait se calmer". Avec ce renoncement, cela devrait être le cas. Car Libération avait aussi titré "Si tu reviens, on annule tout".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

05.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

06.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

07.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires