En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Dopage organisé

Lance Armstrong : il passe aux aveux, fin de la supercherie

Publié le 15 janvier 2013
Peu après cet entretien qui doit être diffusé jeudi, Oprah Winfrey a expliqué sur son compte Twitter que la rencontre avait duré plus de deux heures et demie et qu'elle avait eu en face d'elle un Armstrong "prêt" à parler.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Peu après cet entretien qui doit être diffusé jeudi, Oprah Winfrey a expliqué sur son compte Twitter que la rencontre avait duré plus de deux heures et demie et qu'elle avait eu en face d'elle un Armstrong "prêt" à parler.

Pendant des années, Lance Armstrong a eu une confiance aveugle en lui. Ne doutant jamais de ses capacités et surtout de son système de dopage organisé, le sextuple vainqueur du Tour de France apparaissait serein. Il semble que le doute l'est envahi au point même d'avouer l'immense supercherie cycliste qu'il a bâtie de toute pièce durant des années. Ainsi, lors d'une interview enregistrée lundi devant la star de la télévision américaine Oprah Winfrey, Armstrong aurait avoué s'être dopé.

Il s'agissait de la première interview de l'ex-coureur depuis que l'Union cycliste internationale (UCI) l'a lourdement sanctionné l'automne dernier. Le Texan de 41 ans a été déchu de ses titres au Tour de France (1999-2005) et radié à vie après la publication d'un dossier de l'Agence américaine antidopage (Usada) l'accusant d'avoir contribué à la mise en place du "programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l'histoire du sport" au sein de l'équipe US Postal.

Depuis les sanctions de la justice sportive, Armstrong a perdu la plupart de ses sponsors et a dû couper les ponts avec Livestrong, la Fondation de lutte contre le cancer qu'il avait créée en 1997 après avoir vaincu la maladie. Les aveux de celui qui fut pendant sept ans l'impitoyable patron du peloton du Tour de France pourraient avoir de nombreuses ramifications juridiques.

Outre l'argent de ses primes de victoire qu'il pourrait devoir rendre, il pourrait s'exposer à des poursuites pénales qui pourraient le conduire en prison, selon certains juristes. "Le pire qui puisse lui arriver est qu'il soit reconnu coupable de parjure", explique le professeur de droit Michael McCann. Quelques heures avant l'interview avec Oprah Winfrey, qui a été enregistrée lundi chez l'ancien champion, la star déchue du cyclisme mondial avait présenté ses excuses auprès des membres de sa fondation.

"Lance est venu au siège de la Fondation Livestrong aujourd'hui (lundi) pour une entrevue privée avec nos membres et il s'est excusé sincèrement pour les moments pénibles qu'ils ont vécus à cause de lui", a déclaré une porte-parole de l'association de lutte contre le cancer, Rae Bazzarre, sans autres précisions. On attend désormais avec impatience la diffusion de cette interview, jeudi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Vol de 4 tableaux dans un musée corse

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lacigale
- 15/01/2013 - 12:04
dopage
Je ne comprends pas cet acharnement contre le cyclisme, alors que tout le monde sait pertinemment que dans tous les sports il y a dopage (le foot entre autre) mais on n'en entend presque jamais parler, à croire qu'il y a une cabale contre ce sport. De toute façon de tout temps les coureurs ont eu recours au dopage et tous les gagnants du tour de France en ont certainement pris, alors pourquoi s'en prendre à celui-ci et pas aux autres gagnants d'avant, parce qu'il est américain? Parce qu'il a gagné 7 fois et que cela dérange? Le cyclisme est le sport le plus dur et on demande toujours plus d'endurance, sans compter les blessures ou les maladies que l'on ne peut pas soigner avec n'importe quel produit sous peine d'être positif, ce ne sont pas des surhommes. Le dopage devrait être légal ainsi il n'y aurait plus de tricherie et chacun aurait la même chance.
Decimvs
- 15/01/2013 - 09:42
Rhoooooo !!!
L'est envahi !! vous êtes sûr de l'orthographe ?