Palestine Valley
Des dizaines de start-ups palestiniennes
Publié le 17 mars 2011
Des investisseurs misent sur Ramallah devenue la capitale high-tech de la Palestine.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des investisseurs misent sur Ramallah devenue la capitale high-tech de la Palestine.

Malgré une situation tendue, la Palestine voit-elle naître sa Silicon Valley ? C'est le cas si l'on en croit le quotidien suisse Le Temps.

"L’homme ­d’affaires américano-palestinien Bashar el Masri a lancé le «Siraj Pa­lestinine Fund», un fonds d’investissement de 80 millions de dollars dédié au développement de start-up en Cisjordanie (...) de grands noms de la finance participent à son tour de table. Entre autres, George Soros et le fonds souverain des Emirats arabes unis." explique Le Temps.

"Il y a quinze jours, l’homme d’affaires israélien Idan Kaufman, associé à des partenaires cisjordaniens, a ainsi annoncé la levée de 50 millions de dollars pour le «Middle East Venture Capital Fund» (MEVCF), un fonds qui financera les sociétés palestiniennes spécialisées dans les nouvelles technologies de communication." ajoute Le Temps.

"«Malgré le blocage du processus de paix avec Israël, la situation économique cisjordanienne est florissante et des dizaines de start-up palestiniennes se sont développées à Ramallah», estime Dany Rubinstein, spécialiste de l’économie palestinienne. «De nombreux spécialistes palestiniens travaillent également pour les grands noms du high-tech israélien basés dans la banlieue de Tel-Aviv. En outre, des dizaines d’accords de coopération ont été signés entre des entreprises israéliennes et des développeurs palestiniens.»"

 

Vu sur : Lu sur Le Temps
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Palestine, start-up
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
06.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires