Prudence

Japon : des ONG renoncent

Publié le 15 mars 2011
Certains secouristes français préfèrent ne pas se rendre sur les lieux du tsunami en raison de la menace nucléaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Certains secouristes français préfèrent ne pas se rendre sur les lieux du tsunami en raison de la menace nucléaire.

Leur décision n'a pas été facile à prendre mais, face au risque de contamination radioactive et compte tenu de la qualité des sauveteurs japonais, les membres du Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) ont décidé de ne pas se rendre sur l'archipel nippon.

Ils ajoutent qu'ils ont peu d'espoir de retrouver des survivants du tsunami, mais se maintiennent tout de même en "état d'alerte".

Une décision similaire a été prise par Secouristes sans Frontières, nous apprend le site Youphil. Pour justifier leur choix, les sauveteurs bourguignon invoquent également "l'environnement nucléaire" auquel ils ne sont ni préparés ni formés.

Au total, 70 pays ont offert leur assistance au gouvernement japonais.

Vu sur : Lu sur Metro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

Il n'y a pas tant de sexe que cela à l'université

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
M.A
- 15/03/2011 - 22:08
Les guignols ne sont pas là où on le croit...
Sachez messieurs que les membres de ces ONG sont TOUS bénévoles : certains sont taxi, secrétaire, chômeur. Ils paient leur billet d'avion et partent sur leur congés payés. Ils ont sauvé des dizaines de vie, au péril de la leur, un sauvetage sans risque ça n'existe pas. L'ampleur de la catastrophe actuelle dépasse leur capacité, ce n'est pas leur choix mais leur constat. Vous me filez la nausée.
le Gône
- 15/03/2011 - 15:51
Bravo les clowns
Votre manque de courage vous déshonors...changez de metier entrez a la Poste ou faites vous fonctionaires, mais taisez vous..
Varois
- 15/03/2011 - 15:14
Quel courage !!
Courageux les guignols !! Tant qu'il s'agit de se faire briller devant les télés lors de sauvetages sans risque ils sont toujours partants !!
Mais quand on risque de laisser sa vie pour sauver autrui il n'y a plus personne !! Pitoyable !! Les vrais sauveteurs (pompiers et sécurité civile) y vont, eux !!