Prudence
Japon : des ONG renoncent
Publié le 15 mars 2011
Certains secouristes français préfèrent ne pas se rendre sur les lieux du tsunami en raison de la menace nucléaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Certains secouristes français préfèrent ne pas se rendre sur les lieux du tsunami en raison de la menace nucléaire.

Leur décision n'a pas été facile à prendre mais, face au risque de contamination radioactive et compte tenu de la qualité des sauveteurs japonais, les membres du Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) ont décidé de ne pas se rendre sur l'archipel nippon.

Ils ajoutent qu'ils ont peu d'espoir de retrouver des survivants du tsunami, mais se maintiennent tout de même en "état d'alerte".

Une décision similaire a été prise par Secouristes sans Frontières, nous apprend le site Youphil. Pour justifier leur choix, les sauveteurs bourguignon invoquent également "l'environnement nucléaire" auquel ils ne sont ni préparés ni formés.

Au total, 70 pays ont offert leur assistance au gouvernement japonais.

Vu sur : Lu sur Metro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Gilets Jaunes : des échauffourée avec la police, des voitures brûlées et des magasins pillés
05.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
06.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
07.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
M.A
- 15/03/2011 - 22:08
Les guignols ne sont pas là où on le croit...
Sachez messieurs que les membres de ces ONG sont TOUS bénévoles : certains sont taxi, secrétaire, chômeur. Ils paient leur billet d'avion et partent sur leur congés payés. Ils ont sauvé des dizaines de vie, au péril de la leur, un sauvetage sans risque ça n'existe pas. L'ampleur de la catastrophe actuelle dépasse leur capacité, ce n'est pas leur choix mais leur constat. Vous me filez la nausée.
le Gône
- 15/03/2011 - 15:51
Bravo les clowns
Votre manque de courage vous déshonors...changez de metier entrez a la Poste ou faites vous fonctionaires, mais taisez vous..
Varois
- 15/03/2011 - 15:14
Quel courage !!
Courageux les guignols !! Tant qu'il s'agit de se faire briller devant les télés lors de sauvetages sans risque ils sont toujours partants !!
Mais quand on risque de laisser sa vie pour sauver autrui il n'y a plus personne !! Pitoyable !! Les vrais sauveteurs (pompiers et sécurité civile) y vont, eux !!