En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Perdu pour les femmes, George Clooney ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 20 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 9 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 10 heures 45 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 14 heures 33 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 15 heures 40 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 16 heures 37 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 9 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 10 heures 50 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 13 heures 22 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 15 heures 26 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 16 heures 32 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 6 heures
© Reuters
© Reuters
Imbroglio diplomatique

Affaire Assange : l'Equateur et la Grande-Bretagne campent sur leurs positions

Publié le 17 août 2012
Le gouvernement britannique refuse de laisser partir le fondateur de Wikileaks en Equateur, pays qui lui a accordé l'asile politique. Pour le moment, Julian Assange est donc coincé à l'ambassade.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement britannique refuse de laisser partir le fondateur de Wikileaks en Equateur, pays qui lui a accordé l'asile politique. Pour le moment, Julian Assange est donc coincé à l'ambassade.

La journée de jeudi a été chargée pour Julian Assange.

Le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patino a en effet annoncé que l’Équateur accordait l'asile politique à Julian Assange.

Peu de temps avant, la Grande-Bretagne a expliqué qu'elle n'autoriserait de toute façon pas le fondateur de WikiLeaks à quitter l'ambassade d’Équateur, déclarant "accorder l'asile [en Equateur au fondateur de Wikileaks] ne changera fondamentalement rien", ajoutant qu'ils ont l'obligation de l'extrader vers la Suède.

Le ministre équatorien des Affaires étrangères avait par ailleurs déclaré qu'ils avaient reçu mercredi "du Royaume-Uni la menace expresse et par écrit qu'un assaut pourrait être lancé contre l'ambassade à Londres si l’Équateur ne lui remet pas Julian Assange".

Le fondateur de Wikileaks, qui est accusé de viol et d'agression sexuelle par la justice suédoise, garde la tête froide. Après que l’Équateur lui a offert l'asile politique, il a déclaré : "C'est une victoire importante pour moi et mes gens. Les choses vont probablement devenir plus stressantes maintenant."  Il a appris la nouvelle devant la télévision au sein de l'ambassade équatorienne à Londres, où les autorités britanniques comptent toujours l'arrêter. Il devrait s'exprimer dimanche devant l'ambassade de l'Equateur au Royaume-Uni à 14h GMT, soit 15h en France. 

Il a par ailleurs exprimé sa gratitude envers le peuple équatorien, le Président Rafael Correa et son gouvernement dans une déclaration faite à l'ambassade. 

"Ce n'est ni le Royaume-Uni, ni mon pays d'origine, l'Australie qui s'est mobilisé pour me protéger des poursuites dont je fais l'objet, mais une courageuse nation indépendante d'Amérique Latine. Si ce jour est une victoire historique, nos combats ne font que commencer", a-t-il prévenu.

Il a également attiré l'attention sur le sort de Bradley Manning, ce soldat américain soupçonné d'avoir divulguer des informations classées secret défense à Wikileaks. "Bradley Manning est détenu depuis plus de 800 jours sans même avoir fait l'objet d'un procès"; a t-il rappelé lors de son allocution. 

Mais la vraie question reste : Comment Julian Assange pourrait-il quitter Londres ? D'un côté, L'Equateur vient de lui offrir l'asile politique et de l'autre, le Royaume-Uni vient de réaffirmer qu'il ne l'autoriserait pas à quitter l'ambassade de l'Equateur.

Pour nombre de juristes, Assange n’aurait d’autre choix que de rester au sein de l’ambassade d’Equateur. Cette situation pourrait alors durer des mois, voire des années.

Le Royaume-Uni pourrait décider d’utiliser une loi de 1987 permettant d’entrer dans l’ambassade d’Equateur et d’arrêter Julian Assange. Nénamoins, la plupart des experts jugent cette situation peu probable et dangeureuse. L’inviolabilité des ambassades étant un principe fondamental de la loi internationale. 

L'AFP vient d'indiquer que la Suède a convoqué l'ambassadeur équatorien à Stockholm. Les relations diplomatiques entre l'Equateur et la Suède et le Royaume-Uni pourraient se tendre. 

Le ministre des Affaires étrangères de la Suède, Carl Bildt, a d’ailleurs déclaré sur son compte Twitter : "notre système jurisdique et constituionnel garantie les droits de chacun de nous. Nous rejettons fermement toutes accustions du contraire", juste avant de twitter, non sans cynisme, un rapport faisant état de la détérioration de la liberté de la presse dans ce pays d'Amérique Latine. Son commentaire : “Tiens on parle de l’Equateur dans l’actualité aujourd’hui."

Il semblerait que la question Wikileaks ait déjà  quelque peu tendu les relations diplomatiques entre le Royaume-Uni et l’Equateur. La précédente ambassadrice équatorienne aurait du être remplacé ce mois-ci par le nouvel ambassadeur Patrick Mullee, dont l’arrivée a été retardée.

La Décision de l’Equateur d’accorder l’asile politique peut paraître irrationnelle étant donnés les coûts diplomatiques d’une telle opération. Et si le réel objectif du pays ne serait en fait précisément l’impasse diplomatique ? C’est la question que soulève un article du site d'informations The Atlantic. Le président Correa aurait en effet l'habitude d'entretenir des relations extérieures houleuses afin de cimenter sa crédibilité à l'intérieur de son pays. 

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a déclaré lors d'une conférence de presse que "Le Royaume-Uni ne reconnaît pas le principe d'un asile diplomatique". Le gouvernement britannique refuse en effet que que Julian Assange quitte Londres pour se rendre en Equateur. "Nous ne permettrons pas à M. Assange de quitter le Royaume-Uni et il n'y a aucune base juridique selon nous pour agir ainsi ", a précisé William Hague. 

Voici l'annonce faite par le ministre des Affaires étrangères équatorien, en version originale sous-titrée :

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Perdu pour les femmes, George Clooney ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ercole
- 17/08/2012 - 12:48
@ le gone
Merci, ça me fait chaud au coeur...
Kakou
- 17/08/2012 - 10:30
Mon ticket..!
que ce type va avoir un "accident" sous peu ...un truc du genre "..... il a loupé une marche ..!"..par contre les Rosbifs et les occidentaux voudraient donner la leçon d'humanisme ...a Monsieur Poutine pour les 3 grues qui ont chier dans une église orthodoxe...
Satan
- 17/08/2012 - 02:25
Effectivement La France aurait du proposer de l'accueillir...
Mais maintenant qu'on s'est vendu aux soviétiques de l'OTAN et qu'on fait le travail en sous mains des Américains le pauvre gars ce serait vite retrouver sur une chaise électrique!
Elle est loin la France indépendante du temps du Général de Gaule.