En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Calculs

Les femmes, simple "somme" des parties de leurs corps ?

Publié le 26 juillet 2012
Une étude révèle que le cerveau humain perçoit les hommes comme un tout, et les femmes comme l'addition des parties de leur anatomie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude révèle que le cerveau humain perçoit les hommes comme un tout, et les femmes comme l'addition des parties de leur anatomie.

Les femmes sont souvent réduites sur les couvertures de magazines féminins à une simple paire de jambes, voire pire. Et si c'était la façon dont le cerveau perçoit vraiment le "sexe faible" ? Une étude américaine révèle que les êtres humains regardent les hommes et les femmes de façon différente, mais surtout que les femmes sont perçues par le cerveau comme la somme des parties de leurs corps, et non pas comme un tout.

Pour arriver à cette conclusion, Sarah Gervais, la psychologue de l'Université de Lincoln dans le Nebraska à l'origine de l'étude, a montré à de nombreuses personnes des images de femmes complètement habillées. Des agrandissements de ces photos, notamment sur des parties sexuelles du corps, étaient également montrés. Les individus devaient alors déterminer de quelles parties il s'agissait. On montrait également aux participants les agrandissements dans un premier temps, puis la photo complète.

La psychologue s'est alors rendue compte que, quelque soit le sexe des participants, ils reconnaissaient tout le temps les partie de l'anatomie des femmes plus facilement quand elles étaient isolées ! Au contraire, les participants se souvenaient plus facilement des parties de l'anatomie masculine comme une partie du corps en entier.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

07.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
François78
- 26/07/2012 - 20:11
Le pire, c'est le meilleur !
"Les femmes sont souvent réduites sur les couvertures de magazines féminins à une simple paire de jambes, voire pire"

Et c'est ce pire qui prend le plus de place (de eurones) pour la représentation de la femme, dans le cerveau des hommes.
olbiat
- 26/07/2012 - 20:01
Puzzle ?
Les femmes seraient des puzzles?
Bullshit.
Et on les paye pour écrire ça ?
AntiDemago
- 26/07/2012 - 18:43
MOI Je perçois les Psy.....
MOI Je perçois les Psy (quiatres ou logues) comme une somme .....d'honoraires.
Leurs disciplines se voudraient sciences....exactes !
Désolé, pas davantage que les prévisionnistes météo de la télé !
Un p'tit mot à Mme Sarah la Psy US:
quand je fais l'Amour à ma compagne, je puis vous assurer qu'elle est vraiment un TOUT bien homogène.