Coupable
Fukushima, un "désastre créé par l'homme"
Publié le 05 juillet 2012
Une commission d'enquête a pointé la responsabilité humaine dans la catastrophe nucléaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une commission d'enquête a pointé la responsabilité humaine dans la catastrophe nucléaire.

Le séisme et le tsunami géant ne sont pas les seuls responsables de la catastrophe de Fukushima du 11 mars 2011. Selon les conclusions d'une commission d'enquête mandatée par le Parlement, la catastrophe nucléaire de Fukushima a été "un désastre créé par l'homme". "Il est clair que cet accident est un désastre créé par l'homme. Les gouvernements passés et en place à ce moment là, les autorités de régulation et Tokyo Electric Power ont failli à leur devoir de protéger la vie des gens et la société", a-t-elle expliqué dans son rapport final.

L'accident de Fukushima est le plus grave depuis Tchernobyl (Ukraine) en 1986. Une vague de près 15 mètres de haut avait déferlé sur le site de la centrale Fukushima Daiichi, noyant les systèmes de refroidissement des réacteurs et les générateurs de secours situés en sous-sol.

L'opérateur du site nucléaire Tokyo Electric Power (Tepco) avait affirmé que l'accident était dû à une catastrophe naturelle d'une ampleur "imprévue".

"Cela ressemble à une excuse pour échapper à ses responsabilités", a répondu la commission qui a souligné que "Tepco et les autorités de régulation étaient déjà au courant des risques de tsunami et de séisme".

"Bien qu'ayant eu de nombreuses occasions de prendre des mesures, les agences de régulation et la direction de Tepco n'ont délibérément rien fait, ont reporté leurs décisions ou ont pris des mesures qui les arrangeaient. Aucune mesure de sûreté n'avait été prise au moment de l'accident", a ajouté la commission

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
05.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
06.
Derrière la réforme de l’assurance chômage, une révolution dont le gouvernement ne veut pas assumer le nom ?
07.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Decrauze
- 06/07/2012 - 08:17
Système vicié ou vices humains ?
Cette affaire est bien la démonstration que le Tout-Etat n’est pas plus la solution que le libéralisme sauvage. Le nucléaire en lui-même n’est pas à remettre en cause, mais l’extrême légèreté, incompétence voire salauderie d’individus qui n’ont pas mis en œuvre ce qui aurait dû l’être. Comme je l’écrivais en août 2007 avant que n’éclate la crise financière : ce n’est pas le système qui présente des vices, mais les vices humains qui dénaturent le système. (http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Fukushima et le thème « Economie financière » dans l’abécédaire Viser la tête ! sur le Net.)
RcommeRobert
- 05/07/2012 - 19:38
Le tsunami n'y est pour rien
Le rapport montre que c'est bien le séisme qui a provoqué l'accident et non le tsunami. Ce dernier n'a fait qu'empirer une situation déjà critique.

http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/05/01003-20120705ARTFIG00717-la-catastrophe-de-fukushima-a-ete-creee-par-l-homme.php
locke
- 05/07/2012 - 15:06
Une loi littorale...
...aurai été de bon aloi au Japon à priori.
La bonne nouvelle, c'est que les japonais, eux, tirent les leçons de leur erreurs.
Je suis pas inquiet pour eux.