En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
"Nein" c'est "nein" !

Merkel : "Moi vivante, il n'y aura pas d’eurobonds"

Publié le 27 juin 2012
La chancelière a de nouveau rejeté catégoriquement l'idée d'une mutualisation de la dette entre Européens.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La chancelière a de nouveau rejeté catégoriquement l'idée d'une mutualisation de la dette entre Européens.

LIre aussi sur ce sujet : Le destin de l'Europe est-il suspendu à l'état psychologique d'Angela Merkel ?

La chancelière allemande Angela Merkel a une nouvelle fois catégoriquement rejeté l'idée d'euro-obligations, assurant ce mardi qu'il n'y en aurait pas "aussi longtemps que je vivrai", selon des participants à une réunion du groupe parlementaire libéral (FDP).

Certains députés du FDP, allié de la coalition gouvernementale, lui auraient ensuite lancé : "Nous vous souhaitons longue vie."

Aucun des participants interrogés n'était toutefois en mesure de citer exactement les propos de la chancelière mais plusieurs ont indiqué qu'elle avait dit qu'il n'y aurait pas de mutualisation de la dette des pays de la zone euro "tant que je vivrai". Certains ont assuré qu'elle plaisantait à ce moment-là, la chancelière étant peu coutumière de ce genre de propos.

Angela Merkel a déjà refusé à plusieurs reprises la création de cet outil de mutualisation de la dette entre Européens. Et le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a dû reconnaître dans un entretien à l'hebdomadaire allemand Die Zeit qu'un tel système "exige une plus grande intégration politique (...) et cela prendra sans doute plusieurs années".

Elle a notamment jugé ces euro-obligations "contraires à la Constitution" allemande. Ces propos interviennent alors que les dirigeants européens se retrouvent jeudi et vendredi pour un sommet crucial à Bruxelles.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

02.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

07.

Nadine Morano raciste en raison de ses propos sur Sibeth NDiaye ? Et si on réfléchissait un peu

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

03.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

04.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
De France et de plus loin
- 29/06/2012 - 15:24
La mort d'Angela (mort
La mort d'Angela (mort politique), est peut être pour l'année prochaine aux élections.
pansted00
- 27/06/2012 - 15:12
@Cap2006
La France s'est ruinée toute seule, par son aveugle volonté égalitariste, par son addiction au soit disant service public qui n'est en fait qu'au service des fonctionnaires, par son incapacité chronique à se reformer, même quand tous les signaux sont au rouge.
Plus de 30 ans de budgets déficitaires, avec une augmentation incontrôlée des dépenses de la fonction publique, une décentralisation qui a crée plus de fonctionnaires pour moins d'efficacité, tout ca se paie un jour ou l'autre, encore plus quand l’on travrese l’un des crises economiques les plus acharnees de l’ere moderne.
Le moment de vérité approche a grands pas, mais le tocard Hollande n'a pas la moitie de la première couille nécessaire pour s’élever au dessus de la pensée unique , pour dire : STOP.
.
Cap2006
- 27/06/2012 - 14:33
Il s'agit juste de faire ce qu'ele vient de décider...
... pour les affreux landers dépensiers....

Merkel nage dans la plus stupide des hypocrisies ....

==> certes il faut mieux maitriser les dépenses sociales et publiques.... et pas qu'en Grèce...
==> mais ruiner ces pays ne leur permettra pas de rendre l'argent aux créanciers.... et encore moins de continuer d'acheter les produits allemands qui inondent l'Europe....


Merkel est maline.... Elle sait qu'elle n'a pas le choix.... Elle cherche juste à positionner le curseur du controle au plus haut....

Alors un deal : mutualisation de la dette du passé + davantage de fédéralisme économique... je suis pour à partir du moment où la démocratie est préservée ( controle par le parlement... pas par les banksters de bruxelles)