En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
#malin
La recette magique pour écrire le tweet parfait
Publié le 22 juin 2012
Des chercheurs ont mis au point un algorithme permettant de prédire la popularité d'un tweet avec 84% d'exactitude.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs ont mis au point un algorithme permettant de prédire la popularité d'un tweet avec 84% d'exactitude.

Sérieux, simple, et provenant d’une marque reconnue : voilà la recette à suivre pour écrire un tweet efficace. Au risque de donner un résultat plutôt plat, voire carrément ennuyeux !

Des chercheurs de l'Université de Californie à Los Angeles ont mis au point un algorithme permettant de prédire la popularité d'un tweet – c'est-à-dire le nombre de retweets – avec 84% d'exactitude. Ils ont utilisé une base de données de plus de 40 000 tweets envoyés en l'espace de neuf jours en d'août 2011.

Les scientifiques ont ainsi découvert que l'efficacité d'un message sur le site de micro-blogging est déterminée par quatre facteurs :

- Le sérieux de la source : sourcer vers le New York Times sera toujours plus bénéfique que de sourcer vers un tabloïd. Même si l'info délivrée est rigoureusement la même ! A noter qu'un tweet sera beaucoup plus partagé si on le rédige en premier.

- La catégorie à laquelle se rattache l'information (politique, santé, sport) : Twitter est particulièrement adapté aux nouvelles technologies, aux thématiques santé... et aux blagues !

- Le ton du message : contrairement à ce qu'on pourrait penser, un langage grandiloquent ou exubérant est loin de garantir des retweets. Pour se faire entendre dans la cacophonie d’Internet, mieux vaut privilégier un langage neutre et objectif.

- La mention de noms connus (célébrités, marques, institutions) : la réputation du sujet d’un message est très importante. Par exemple, on ne risque guère de se tromper en disant qu’un tweet mentionnant Lady Gaga connaîtra un succès certain.

Vu sur : Lu sur Time
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
03.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
04.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
05.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
La résignation des chômeurs face à la loi d’airain de l’offre et de la demande
01.
"Benghazi ne tombera pas en un jour"
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
walküre
- 23/06/2012 - 15:24
Il y a mieux
Le tweet parfait est celui de Valérie Trierweiler. La preuve demandez-là aux socialos et à la pleurnicheuse Royal.
enzo31311
- 22/06/2012 - 19:25
Merci de ces precisions
Merci de tout cœur pour cet article, étant moi même twitteuse je tiendrai compte pour mes prochains twitts de ces recommandations
Valérie
Balyre
- 22/06/2012 - 15:49
Sans intérêt
Donc en fait cet article nous explique que pour qu'un tweet ait du succès il faut qu'il porte un scoop réel sur une personne en vue du showbiz ou de la politique ?

Je suggère la rédaction d'un autre article à Atlantico : une étude américaine très sérieuse du MIT démontrant que le meilleur moyen de faire cuire des nouilles est de les mettre dans de l'eau bouillante une dizaine de minutes.

Ou encore mieux, pour faire de l'audience sans se casser le bol : vous mettez en titre accrocheur et suggérant le scandale : "un membre important du gouvernement français porterait des sous-vêtements féminins".
En lisant, les lecteurs d'Atlantico constateront qu'il s'agit de Cécile Duflot, mais au moins vous aurez fait grimpé votre nombre de "vus".