En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

02.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

05.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

06.

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

07.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 2 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 4 heures 51 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 5 heures 23 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 7 heures 4 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 9 heures 9 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 10 heures 14 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 11 heures 35 sec
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 12 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 13 heures 2 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 2 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 5 heures 4 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 6 heures 6 min
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 8 heures 33 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 9 heures 30 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 11 heures 17 min
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Politique
Haute fonction publique

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

il y a 13 heures 18 min
Impertinent

Face à David Cameron, François Hollande en appelle à la "cohésion des Européens"

Publié le 19 juin 2012
Le Premier ministre britannique a critiqué, en marge du G20, le projet de François Hollande de taxer à 75% les Français les plus fortunés.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre britannique a critiqué, en marge du G20, le projet de François Hollande de taxer à 75% les Français les plus fortunés.

David Cameron joue la provocation. Après avoir critiqué le projet de François Hollande de relever l'imposition des contribuables les plus riches,  le Premier ministre britannique s'est dit prêt, lundi 18 juin, à accueillir les entreprises qui fuiraient l'impôt en France. 

"Quand la France instituera un taux de 75% pour la tranche supérieure de l'impôt sur le revenu nous déroulerons le tapis rouge, et nous accueillerons plus d'entreprises françaises, qui paieront leurs impôts au Royaume-Uni", a déclaré David Cameron devant une assemblée de dirigeants d'entreprise à Los Cabos (Mexique), en marge du sommet du G20. "Cela paiera nos services publics et nos écoles", a-t-il estimé.

David Cameron avait rappelé auparavant qu'il avait au contraire abaissé l'imposition des très hauts revenus en Grande-Bretagne.

Réplique cinglante de la délégation française : "Je ne sais pas comment on peut dérouler le tapis rouge au travers du channel, il risque de prendre l'eau (...) Je pense que c'est un propos qui lui a échappé", a ironisé le ministre du Travail, Michel Sapin.

François Hollande a répondu mardi aux propos du Premier ministre britannique, annonçant "nous ferons la comparaison", au sujet des politiques fiscales française et anglaise.

"Chacun doit être responsable de ce qu'il dit, je le suis. Dans un moment où la cohésion des Européens doit être forte, je ne ferai rien qui puisse l'ébrécher", a déclaré François Hollande depuis Los Cabos. "Ma responsabilité dans ce sommet est de faire en sorte qu'il y ait une confiance dans l'Europe (...). Donc, je ne m'échapperai en aucune manière des objectifs trop importants. L'Europe et le monde s'inquiètent, rien ne me fera détourner de mon objectif", a-t-il ajouté.

 

Le député PS Claude Bartolone a également choisi d'accueillir les propos du Premier ministre britannique avec ironie, jugeant qu'il s'agissait d'une "phrase d'après-dîner".

"C'est triste de voir la Grande-Bretagne avoir comme ambition d'être la paradis fiscal de l'Europe", a estimé de son côté Pierre Laurent, secrétaire national du PCF.

"Ce que je peux répondre à cette affirmation du Premier ministre britannique, c'est qu'il y a des patrons français qui sont des patriotes, il y a dans l'arsenal des mesures que nous allons prendre en faveur des entreprises, des mesures qui favoriseront l'investissement et qui inciteront les entreprises à rester en France", a pour sa part commenté le ministre des Affaires européennes, Bernard Cazeneuve, sur Canal +.

François Rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat, a réagi avec humour, sur son compte Twitter, à l'invitation de David Cameron : "Carton rouge pour le tapis rouge de perfide Cameron. On recherche d'urgence la finesse de l'humour British !"

D'autres ont pourtant accueilli les propos de David Cameron non sans enthousiasme, notamment dans les milieux patronaux.

Si Laurence Parisot, la présidente du Medef, a raillé "le style direct des Anglais et de David Cameron en particulier", elle n'a pas manqué de critiquer à demi-mot le gouvernement : "Si je vous dis tout ce que je vous dis ce matin, c'est parce que moi je ne veux pas que des entreprises françaises marchent sur ce tapis rouge".

"Je veux une économie française forte, je veux une France prospère, je veux des entrepreneurs qui puissent multiplier des projets sur notre territoire, et au-delà bien sûr, mais avec comme base notre territoire, a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse mardi. Je veux aussi qu'il y ait un esprit entrepreneurial français, pas question que l'esprit entrepreneurial soit un monopole de nos amis britanniques."

Le mouvement patronal Ethic s'est pour sa part ouvertement félicité des déclarations du Premier ministre britannique : "S'il faut remercier David Cameron, ce n'est pas pour inciter les entreprises à fuir la France mais bien parce que sa déclaration provocante tombe au bon moment", a jugé la présidente du mouvement, Sophie de Menthon, avant d'ajouter que "les Etats aussi sont en concurrence, notamment fiscale, et ce même dans l'Union européenne".

François Hollande s'est engagé pendant la campagne présidentielle à porter à 75% le taux de l'imposition pour les revenus au-delà d'un million d'euros. Son équipe avait précisé que pour les contribuables concernés, cela pourrait s'accompagner de plafonds sur certains impôts directs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (64)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VeLiVoS
- 20/06/2012 - 23:22
De France et de plus loin - 19/06/2012 - 13:21
Marrant votre exemple des médecins des hôpitaux quand on sait que les plus brillants d'entre eux profitent de leur compétence pour se réserver quelques malades dont ils s'occupent en les taxant à max avec quelques lits offerts par le public … Le public opère ainsi pour justement conserver ces médecins brillants qui ne sont pas les philanthropes que rêverait de voir @de France … ! ! Juste des humains !
Parfois De France … je pense que vous taire serait préférable.
VeLiVoS
- 20/06/2012 - 23:17
fms - 19/06/2012 - 22:25
Il est vrai que nous nous n'avons pas abandonné les services publics et le mamouth notamment. Quand on voit les résultats, on peut se demander cependant qui a raison ! !
jerem
- 20/06/2012 - 23:11
@golvan
"ses promesses stupides n'abusant que les crétins" ecrivez vous . Surtout quand les dits cretins ecoutent qu'il y a un retour a la retraite a 60 ans et croient les pretendus sachant qui savent parfaitement que ce n'est pas sa proposition .