En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Chaos

Les observateurs de l'ONU en Syrie visés par des armes lourdes

Publié le 08 juin 2012
Cette tactique vise à forcer les observateurs à se retirer de régions où les forces syriennes mènent des attaques.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette tactique vise à forcer les observateurs à se retirer de régions où les forces syriennes mènent des attaques.
Alors qu'ils tentaient de se rendre sur les lieux d'un massacre dans la région de Hama, les observateurs de l'ONU ont été visés par des armes lourdes, des balles perforantes et des drones pour tenter de les écarter, a déclaré jeudi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon au Conseil de sécurité, selon des diplomates.
 
Les diplomates qui ont assisté à la réunion à huis clos du Conseil de sécurité ont indiqué que, selon Ban Ki-moon, cette tactique visait à forcer les observateurs à se retirer de régions où les forces syriennes ont été accusées de mener des attaques. 
 
De son côté, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a mis en danger que le danger d'une guerre civile, qui serait "imminent et réel" en Syrie, où des terroristes tirent parti du chaos" actuel.
 
Son prédécesseur Kofi Annan, médiateur international dans le conflit, craint une "crise incontrôlable".
Il a confirmé que des "discussions étaient en cours sur la possibilité d'établir un groupe" de contact international sur la Syrie. Ce groupe devra "inclure des pays qui ont une influence sur l'un et l'autre camp, le gouvernement et l'opposition", a-t-il précisé, en référence à l'allié iranien de Damas.
 
Vu sur : TF1 News
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
ONU, Syrie, Hama
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

03.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires