En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

05.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

06.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 24 min 8 sec
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 16 heures 33 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 17 heures 36 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 19 heures 25 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 21 heures 42 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 23 heures 1 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 23 heures 41 min
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 39 min 51 sec
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 16 heures 21 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 17 heures 8 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 18 heures 35 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 21 heures 6 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 22 heures 44 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 23 heures 20 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 1 jour 6 min
© ISAAC LAWRENCE / AFP
© ISAAC LAWRENCE / AFP
Répression

Hong Kong : la veillée pour Tiananmen a été interdite pour la première fois en 30 ans

Publié le 01 juin 2020
La veillée annuelle à Hong Kong en souvenir de la répression de Tiananmen n'a, pour la première fois en 30 ans, pas été autorisée par la police. Les risques liés au coronavirus ont été évoqués.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La veillée annuelle à Hong Kong en souvenir de la répression de Tiananmen n'a, pour la première fois en 30 ans, pas été autorisée par la police. Les risques liés au coronavirus ont été évoqués.

La veillée annuelle à Hong Kong en souvenir de la répression de la place Tiananmen, en 1989 à Pékin, n'a pas été autorisée par la police. Les risques liés au coronavirus ont été invoqués par les autorités. Cette veillée attire de nombreuses personnes qui tiennent à honorer la mémoire des victimes de la répression de l'armée chinoise le 4 juin 1989. Hong Kong était le seul endroit en Chine où l'événement était commémoré, en hommage aux victimes. 

L'an dernier, la veillée du 30e anniversaire s'était déroulée dans un contexte politique tendu, puisque l'exécutif pro-Pékin tentait d'imposer un texte controversé qui devait permettre d'autoriser les extraditions vers la Chine. Une semaine plus tard débutait alors une crise politique majeure qui a entraîné sept mois de manifestations.

Dans une lettre datée de lundi 1er juin, et que l'AFP a pu consulter, la police hongkongaise précise donc qu'elle ne donne pas son feu vert à la tenue de la veillée pour Tiananmen ce jeudi 4 juin 2020, car elle constituerait "une menace majeure pour la vie et la santé du public". 

Les organisateurs de la veillée accusent l'exécutif, aligné sur Pékin, de se servir du virus pour empêcher la tenue d'un événement qui déplairait au gouvernement central. L'Alliance de soutien des mouvements patriotiques démocratiques de Chine, qui organise la veillée depuis 1990, a appelé les habitants de la ville à allumer une bougie, jeudi soir à 20 heures et à observer une minute de silence.

Alors que beaucoup s'attendaient à une reprise de la contestation avec la levée des restrictions face au coronavirus, Pékin a récemment décidé d'imposer à sa région autonome une loi controversée sur la sécurité nationale. Pékin estime que ce nouveau texte est nécessaire afin de lutter contre le "terrorisme" et le "séparatisme".

Le mouvement pro-démocratie y voit une négation de la semi-autonomie locale, et l'atteinte la plus grave à ce jour au principe "Un pays, deux systèmes" censé garantir à la ville des libertés qui ne sont pas en vigueur dans le reste du pays.

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires