En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 9 heures 32 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 10 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 11 heures 34 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 13 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 14 heures 29 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 17 heures 2 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 17 heures 51 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 19 heures 11 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 19 heures 35 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 9 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 11 heures 11 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 12 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 13 heures 53 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 16 heures 10 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 16 heures 51 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 18 heures 34 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 19 heures 31 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 19 heures 39 min
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Histoire belge

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

Publié le 05 avril 2020
La Belgique, qui compte 11,4 millions d'habitants, disposait d'un stock de 63 millions de masques.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Belgique, qui compte 11,4 millions d'habitants, disposait d'un stock de 63 millions de masques.

Cette information étonnante a été révélée par différents journaux belges (Het Nieuwsblad, La Meuse, La Capitale, Sudinfo et La Nouvelle Gazette) : jusqu'à récemment, la Belgique disposait d'un stock stratégique de 63 millions de masques. Masques qui font aujourd'hui cruellement défaut au royaume pour faire face à l'épidémie de Covid-2019. 

Car ce stock stratégique a purement et simplement incinéré. Marc Caekebeke, l’adjudant - désormais à la retraite - qui avait la mission de veiller sur le fameux stock stratégique de masque, a révélé à La Capitale les coulisses de cette décision. "Deux hangars de 30 mètres sur 50, remplis à ras bord avec environ 1.200 palettes contenant des dizaines de milliers de boîtes. C’était le stock stratégique de masques sur lequel j’étais chargé de veiller à la caserne de Belgrade" [près de Namur, NDLR], explique-il.

Il assure que "les hangars étaient secs et fermés" et que "les boîtes n’étaient pas endommagées". Et le militaire lâche une petite bombe : "la raison principale qui a pu justifier la destruction de ce stock stratégique est le manque de place ! En 2015, le gouvernement avait décidé que la Croix-Rouge allait utiliser une partie de ces hangars pour accueillir des réfugiés et il fallait faire de la place". Il se souvient que le médecin chef du service public fédéral Santé publique "nous a dit lors de l’une des phases de destruction : « Pourquoi ne donnerions-nous pas ces masques à l’Afrique ? Là-bas, ils pourront toujours les utiliser". 

Les derniers lots ont été brûlés fin 2018, un an avant l'apparition du coronavirus.

Vu sur : La Capitale
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 07/04/2020 - 15:40
@cmjdb et philippe de commynes
Effectivement, ils sont tous responsables depuis 2011 : de la destruction méthodique et systématique de ce qui avait été fait avant, pour des raisons strictement budgétaires.
TOUT est question de budget, toujours et encore mais il ne se trouve aucun VISIONNAIRE, quelqu'un qui aurait autre chose que sa propre élection ou réélection en ligne de mire.
Hollande et Macron ne sont arrivés que par complot ouvert (Macron pour fusiller la candidature de Fillon : lisez le livre de Juan Branco à ce sujet) ou plus ou moins caché (la destruction en plein vol de DSK qui a facilité le passage de Hollande). Et Sarkozy, pourtant assez doué au départ, n'a suivi que ses obsessions de gamin en manque de père à vouloir se faire aimer de tout le monde, y compris des abrutis les plus cyniques comme BHL, et on a vu ce que cela a donné.
Un De Gaulle, capable de galvaniser la nation française dans une période difficile, il n'y en a qu'un par siècle (voire tous les deux siècles...), il y a eu Napoléon fin 18ème, début 19ème, De Gaulle mi 20ème, espérons qu'il ne faille pas attendre la fin du 21 ème pour voir se lever le prochain...
cmjdb
- 07/04/2020 - 09:31
LA FAUTE A QUI ?
La Macronie ne déclenche pas "la faute à qui ?" maintenant, de peur d'ouvrir la boite de Pandore, d'autant que E. Macron était déjà aux affaires sous Hollande et "conseiller" avec Attali sous N. Sarkozy… Les loups ne s'entretuent pas !
philippe de commynes
- 06/04/2020 - 22:04
Je m'étonne
que les macronistes (c'est à dire aussi y compris les journaux macronistes, c'est à dire presque tous) n'aient pas déjà accusé les gouvernement Hollande ou Sarkozy d'avoir fait détruire ce stock stratégique. Après tout quand l'élysée a compris que ce fut une énorme connerie de ne pas avoir reporté le 1er tour des municipales ils ont réagi on ne peut plus promptement (pour une fois) : c'était la faute du trio infernal Larcher/Jacob/Baroin.
Alors là qu'ils accusent personne de la disparition du stock stratégique de plus d'un milliard de masques ... serait ce parce qu'ils ne veulent pas avoir à avouer que c'est de la faute à Buzyn (ou à d'autres gens de la LREM)?