En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 6 heures 22 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 7 heures 25 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 8 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 9 heures 7 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 10 heures 51 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 11 heures 58 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 13 heures 17 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Politique
Grève

Grève dans les transports : que reste-t-il vraiment sur la réforme des retraites ?

il y a 15 heures 53 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 6 heures 47 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 7 heures 51 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 8 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 9 heures 22 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 11 heures 26 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 12 heures 27 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 13 heures 38 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 14 heures 20 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 15 heures 30 min
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 1 jour 7 heures
© WANG ZHAO / AFP
© WANG ZHAO / AFP
Crise de la cinquantaine

47,2 ans : l'âge moyen où les hommes seraient les moins heureux au cours de leur vie

Publié le 13 janvier 2020
Il existe bien un âge critique ! Selon une enquête du professeur David Blanchflower du Dartmouth College, c'est à l'âge de 47,2 ans que les Hommes connaîtraient un mal-être extrême dans leur vie.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il existe bien un âge critique ! Selon une enquête du professeur David Blanchflower du Dartmouth College, c'est à l'âge de 47,2 ans que les Hommes connaîtraient un mal-être extrême dans leur vie.

L'âge moyen où l'on se sent misérable existe selon une nouvelle étude économique fait par le professeur David Blanchflower du Dartmouth College.  Le chercheur a identifié l'âge critique moyen à 47,2 ans (une période où la tristesse est à son maximum), rapporte le site Bloomberg. L'enquête a été publiée ce lundi 13 janvier 2020 par le National Bureau of Economic Research (NBER).

"Courbe du bonheur" : une étude qui comprend en tout 132 pays 

Pour ce faire, l'homme a étudié les données de 132 pays afin de mesurer la relation entre le bien-être et l'âge. Le chercheur a conclu que dans chaque pays, il existe une "courbe de bonheur" formant un U au cours de la vie. Celle-ci atteint son niveau le plus bas niveau dans les pays en développement à 48,2.

"La trajectoire de la courbe est vraie dans les pays où le salaire médian est élevé mais aussi là où il ne l'est pas. Elle est aussi valable là où les gens ont tendance à vivre plus longtemps et là où ils ne vivent pas aussi longtemps", a écrit David Blanchflower dans son étude. 

"Courbe du bonheur" : une recherche pertinente au vu de nos sociétés actuelles

La recherche se fait à un moment important de notre siècle. En effet, une majorité des sociétés actuelles prennent de plus en plus conscience de l'importance de protéger la santé mentale de ses citoyens. Particulièrement, depuis la montée rapide de la mondialisation et les différentes crises financières qui deviennent récurrentes. Par ailleurs, le professeur ajoute que les personnes qui ont du mal à finir leur fin de mois, qui ont peu de ressources financières à cet âge (environ 47 ans) sont très vulnérables. Ces informations proviennent d'une une autre étude du professeur, également publiée par le NBER ce lundi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
guzy1971
- 15/01/2020 - 11:05
Paul Nizan
Pour ma part, et je crois que c'est vrai pour la majorité des gens, même s'ils ne se l'avouent pas, je fais mienne la phrase de NIzan "je venais d'avoir 20 ans et je ne laisserais personne dire que c'est le plus bel âge de la vie". Je trouve que c'est d'autant plus vrai dans le contexte actuel, très anxiogène pour un jeune de 20 ans.
La trentaine c'est le top.