En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

03.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

04.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

05.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

06.

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

07.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

05.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Impact de la catastrophe
Liban : plus de la moitié des hôpitaux de Beyrouth seraient "hors service" après l’explosion
il y a 32 min 17 sec
pépites > Europe
Accident ferroviaire
Un train de passagers déraille en Ecosse, les autorités redoutent un lourd bilan
il y a 1 heure 53 min
pépite vidéo > International
Violence de la catastrophe
Les images de l’explosion à Beyrouth au ralenti
il y a 3 heures 9 min
décryptage > Société
Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

il y a 6 heures 7 min
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 1 jour 3 heures
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 1 jour 5 heures
light > Media
Nouvelle équipe
Plusieurs départs au sein du magazine Paris Match dont Valérie Trierweiler
il y a 1 heure 8 min
pépites > Politique
Vice-présidente
Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière avant l’élection présidentielle face à Donald Trump
il y a 2 heures 18 min
décryptage > High-tech
Avenir

Comment empêcher la fuite des cerveaux français du numérique ?

il y a 5 heures 47 min
décryptage > Santé
Course contre la montre

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

il y a 6 heures 15 min
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 6 heures 33 min
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 6 heures 58 min
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 1 jour 3 heures
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 1 jour 5 heures
© Darren Staples / Reuters
© Darren Staples / Reuters
Dernier espoir

Brexit : Boris Johnson rejette une éventuelle alliance avec Nigel Farage

Publié le 11 septembre 2019
Nigel Farage s'est dit, ce mercredi, dit prêt à faire alliance avec Boris Johnson dans la perspective d'élections anticipées. Une proposition à laquelle le premier ministre britannique à répondu qu'il n'était pas intéressé.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nigel Farage s'est dit, ce mercredi, dit prêt à faire alliance avec Boris Johnson dans la perspective d'élections anticipées. Une proposition à laquelle le premier ministre britannique à répondu qu'il n'était pas intéressé.

Ce mercredi matin, Nigel Farage -chef de file du Parti du Brexit- s'était déclaré prêt à former une alliance avec Boris Johnson et le Parti conversateur si élections anticipées il y avait et si le premier ministre britannique acceptait l'idée d'un "Brexit clair et net".

"J'espère vraiment que Boris Johnson regardera tout simplement les chiffres. Si nous nous opposons à eux (les conservateurs), ils ne pourront pas obtenir la majorité", a déclaré Farage à Reuters. "Les Tories (les conservateurs) doivent s'attendre à prendre "une vraie gifle" " si la Grande-Bretagne ne quitte pas l'Union européenne, comme prévu, le 31 octobre prochain.

Si les deux hommes étaient les artisans du Brexit et que Johnson avait émis la possibilité de s'allier à Farage la semaine dernière, il semblerait qu'il ait désormais changé d'avis. D'après son porte-parole, le premier ministre n'aurait aucunement l'intention de conclure un accord avec le Parti du Brexit.

Le Parti conservateur en tête des intentions de vote d'après les sondage

Boris Johnson qui a perdu la majorité à la Chambre des communes attend désormais l'autorisation du Parlement pour organiser des élections anticipées, élections qui auraient lieu le 15 octobre prochain. Si l'opposition, hostile à un Brexit sans accord, s'est dite favorable à des élections anticipées une fois le risque d'un Brexit sans accord écarté, le Parti conservateur apparaît toujours comme étant en tête des intentions de vote. D'après un sondage de l'institut Kanti, Boris Johnson et son parti rassembleraient, à l'ehure actuelle, 38% des intentions de vote.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
CasCochyme
- 12/09/2019 - 16:49
Calculs
Bojo fait ses calculs. Et il a encore changé d'avis, ce qui est la marque de tout politicien mais ce qui semble particulièrement coutumier chez lui. Farage a peut-être raison. Les Britanniques pourraient récolter très bientôt d'un gouvernement Lib Lab ou Lab Lib, et alors vogue la galère et Bojo sera gros John comme devant après son bref tour de piste. Par ailleurs, sur un plan général et au fond du problème, il s'est beaucoup écrit, y compris dans Atlantico, que la présence des travailleurs polonais (et les tensions en résultant sur le marché du travail) avait été un facteur conséquent du vote Brexit (en plus de la politique migratoire de Merkel). Si c'est vrai, alors il faudra qu'on m'explique en quoi même quelques centaines de milliers de Polonais constitueraient un problème voire une menace plus sérieuse pour la société britannique que d'autres formes d'acculturation (effective, manquante ou discutable). Je n'ai jamais compris cela, même avec ma courte expérience du pays, ayant vécu en Écosse un an à une époque.