En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
Aime ton prochain

Libye: le pape veut des "corridors humanitaires" pour les migrants

Publié le 07 juillet 2019
Le pape François a réagi au récent bombardement en Libye d'un centre de détention de migrants.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le pape François a réagi au récent bombardement en Libye d'un centre de détention de migrants.

Après la mort d'au moins 44 migrants, mardi 2 juillet, dans une frappe aérienne contre leur centre de détention à Tajoura, dans la banlieue-est de la capitale libyenne, le pape a appelé ce dimanche la communauté internationale à "ne pas tolérer des faits aussi graves". Après la traditionnelle prière de l'Angelus sur la place Saint-Pierre, il a souhaité "que soient organisés de manière étendue et concertée les corridors humanitaires pour les migrants les plus dans le besoin". 

François a aussi appelé les fidèles à "prier pour les pauvres personnes sans défense tuées ou blessées mardi dans l'attaque aérienne qui a touché un centre de détention de migrants en Libye". "Je prie pour les victimes : que le Dieu de paix accueille les morts auprès de lui et soutienne les blessés", a-t-il dit. Il a aussi honoré la mémoire de toutes les victimes des récents massacres, que ce soit en Afghanistan, au Mali, au Burkina Faso et au Niger. "

 Le centre de détention touché par l'attaque abritait environ 600 migrants, en majorité érythréens et soudanais, et deux de ses cinq hangars ont été touchés, selon le responsable du centre Noureddine al-Grifi. La frappe a été attribuée par le gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli aux forces rivales du maréchal Khalifa Haftar.

Vu sur : Vatican News
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

07.

Du CETA aux particules ultra-fines, comment de vraies questions sanitaires ou environnementales se transforment de plus en plus en peurs irrationnelles

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 10/07/2019 - 12:16
"paternalisme" "néo
"paternalisme" "néo-colonialisme"...Un Pape est en principe au-dessus de ces considérations bassement terrestres. Il considère les choses dans leur essence,pas dans leur substance,leur réalité humaine, malheureusement pour nous,pauvres pêcheurs! Ne pas interpeller les responsables politiques est un acte politique,pas évangélisateur. Dans son cas, il est immune;il n'y a pas de deuxième mandat,ce qui lui confère une absolue liberté.
clo-ette
- 09/07/2019 - 09:19
flash back
Il faut revenir sur les conditions de son élection, dans un contexte de Vatican corrompu et pourri par divers scandales, de la démission de Benoit XVI, de son élection inattendue ( personne ne le connaissait) ...Qui a fait pression pour celle ci ? ....
jurgio
- 08/07/2019 - 16:27
Le Pape me rappelle les syndicalistes CGT
Ancré dans ses idées et sa croyance jusqu'au naufrage.