En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

03.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

06.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

07.

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

01.

Mediapart et Le Monde se chamaillent

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Le grand flou

Le mystère du financement de la relance

il y a 22 min 35 sec
décryptage > Politique
Oral de rattrapage

Macron, l'incompris... mais la faute à qui ?

il y a 1 heure 6 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 18 heures 20 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 19 heures 35 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 20 heures 13 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 21 heures 12 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 32 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 23 heures 21 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 23 heures 39 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 1 jour 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

il y a 55 min
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 18 heures 8 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 19 heures 27 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 19 heures 59 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 20 heures 42 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 21 heures 29 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 23 heures 5 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 23 heures 30 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 23 heures 56 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 1 jour 42 min
© FREDERICK FLORIN / AFP
© FREDERICK FLORIN / AFP
Le contrôle continu à l'épreuve de la grève

Bac : blocages dans certains jurys, incertitude sur les résultats

Publié le 04 juillet 2019
Selon des informations de Franceinfo et du Parisien, des jurys ont été perturbés en région parisienne et en Isère. Des enseignants refusent la solution de Jean-Michel Blanquer sur la prise en compte du contrôle continu si les copies étaient bloquées par les grévistes.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des informations de Franceinfo et du Parisien, des jurys ont été perturbés en région parisienne et en Isère. Des enseignants refusent la solution de Jean-Michel Blanquer sur la prise en compte du contrôle continu si les copies étaient bloquées par les grévistes.

Des membres de jurys du baccalauréat ont refusé de délibérer sur les notes de contrôle continu, selon des informations de Franceinfo et du Parisien. Ils ont décidé de manifester leur opposition aux mesures dévoilées par Jean-Michel Blanquer. 

Les enseignants devaient prendre en compte la moyenne du contrôle continu des candidats lorsque certaines notes du baccalauréat n'auraient pas été transmises par des correcteurs grévistes aux jurys qui délibèrent sur les résultats.   D'après des révélations de Franceinfo, les jurys perturbés concernent l'Isère et la région parisienne. Selon le ministère de l'Education nationale, les cas seraient peu nombreux, "une vingtaine", d'après Franceinfo.

Les enseignants qui refusent de délibérer sur le contrôle continu ne sont pas des professeurs grévistes. Ils étaient membres du jury mais ils rejettent la solution proposée par Jean-Michel Blanquer. 

Les jurys de délibération regroupent des professeurs de différentes matières afin de faire le point sur les notes des élèves. Ils se réunissaient ce jeudi matin. Cela correspond à l'ultime étape avant l'impression des procès-verbaux et l'annonce des résultats prévus ce vendredi.  

Un refus de jury n'empêche pas le chef de centre de remplir lui-même les notes. La mention de la motion de refus devra néanmoins figurer dans le procès-verbal. 

Les professeurs grévistes ont entamé un bras de fer avec le gouvernement et Jean-Michel Blanquer sur la question de la réforme du baccalauréat depuis de nombreuses semaines. 

Le ministre de l'Education nationale a néanmoins promis que tous les élèves auront leurs notes du bac ce vendredi grâce au système de contrôle continu en cas d'absences de notes ou de copies, suite au mouvement de grève.

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
corbon1943
- 04/07/2019 - 16:54
2 questions doubles
1- des enseignants sont-ils impliqués dans les fuites ? combien ?
2- des rejetons d'enseignants ont-ils bénéficié des fuites ? combien ?
assougoudrel
- 04/07/2019 - 15:05
Je ne vois pas où est le problème, car
tout le monde l'aura ce bac, comme dans l'émission de Jacques Martin où tous les enfants avaient 10. En France, plus ça va, moins ça va.