En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© ludovic MARIN / POOL / AFP
5G

Jean-Louis Borloo pourrait devenir président du conseil d'administration de Huawei France

Publié le 28 juin 2019
Suite à des révélations de la rédaction de Challenges annonçant sa nomination, Jean-Louis Borloo a indiqué que la question n'était pas encore officiellement tranchée. La décision finale pourrait être prise le 15 juillet prochain.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suite à des révélations de la rédaction de Challenges annonçant sa nomination, Jean-Louis Borloo a indiqué que la question n'était pas encore officiellement tranchée. La décision finale pourrait être prise le 15 juillet prochain.

L'ancien ministre Jean-Louis Borloo a reçu une "proposition" pour prendre la tête du Conseil d'administration de Huawei France. La décision finale sera révélée dans le cadre d'une réunion le 15 juillet prochain. 

Selon RTL, Jean-Louis Borloo a tenu à réagir suite aux informations de Challenges au sujet de sa nomination

"Il n'y a strictement rien de fait. Le conseil d'administration est le 15 juillet et on débattra à ce moment-là. Mais la question se pose, une proposition m'a été faite. Ken Hu (le vice-président de Huawei, ndlr) sera à Paris le 8 et je vais en parler avec lui". 

Jean-Louis Borloo a tenu à préciser qu'il avait déjà été "pendant deux ans administrateur" de Huawei jusqu'à la fin de l'année 2018. Jean-Louis Borloo devrait remplacer François Quentin, qui a quitté son poste en décembre 2018. 

Huawei est au cœur de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. La société est également soupçonnée de permettre à Pékin d'espionner les communications des pays qui les utiliseraient. Ces accusations ont été réfutées par Huawei. 

Jean-Louis Borloo est également à la tête de la fondation Energies pour l'Afrique depuis 2015.

Vu sur : RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires