En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© FETHI BELAID / AFP
Tunisie

Double attentat dans le centre-ville de Tunis

Publié le 27 juin 2019
Un attentat a visé la police à Tunis ce jeudi 27 juin sur l'avenue Bourguiba. Plusieurs personnes ont été blessées et un policier aurait été tué, selon un bilan provisoire. Un attentat concomitant s'est déroulé contre une caserne de la Garde nationale.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un attentat a visé la police à Tunis ce jeudi 27 juin sur l'avenue Bourguiba. Plusieurs personnes ont été blessées et un policier aurait été tué, selon un bilan provisoire. Un attentat concomitant s'est déroulé contre une caserne de la Garde nationale.

Selon des informations de RTL et RFI, un kamikaze a visé la police sur la principale avenue de Tunis ce jeudi. Cette information a été confirmée par un policier sur place auprès de l'AFP

D'après un premier bilan trois policiers et deux civils ont été blessés lors de cette attaque sur l'avenue Habib-Bourguiba. Un kamikaze s'est fait exploser près d'une voiture de police. Selon une journaliste de l'AFP, des morceaux de corps jonchaient la chaussée autour d'une voiture de police sur l'avenue Bourguiba. 

L'ambassade de France, le ministère de l'Intérieur ou encore des hôtels se trouvent notamment sur cette avenue. 

Selon des informations de L'Obs, quatre personnes ont également été blessées dans un attentat concomitant contre une caserne de la Garde nationale ce jeudi 27 juin. 

L'avenue Bourguiba et la rue Charles-de-Gaulle ont été fermées et évacuées. La police est sur place. 

En octobre dernier, Tunis avait déjà été la cible d'un attentat-suicide sur l'avenue Bourguiba. Une femme avait activé une charge explosive. Elle visait un groupe de policiers. Vingt personnes avaient été blessées. 

Le premier bilan, encore provisoire, fait état d'au moins un policier tué et de huit blessés, annonce le ministère tunisien de l'Intérieur.

La Tunisie a relevé ses mesures de sécurité depuis une série d'attentats ces dernières années comme l'attaque du musée du Bardot, qui a fait 21 morts, et dans la station balnéaire de Sousse, où 38 personnes ont été tuées.

Vu sur : L'Obs
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

Plaidoyer en faveur d’une banque centrale mondiale

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 27/06/2019 - 14:34
Merci Sarko d'avoir supprimé
Merci Sarko d'avoir supprimé la double peine pour ceux qui disposaient de la double nationalité, et en virant Kadhafi de favoriser les doubles attentats en Tunisie....
2bout
- 27/06/2019 - 13:43
Des religions pour la Paix,
sécularisation, ... et méthode Coué.