En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© VALERY HACHE, Fabrice COFFRINI / AFP
Carton rouge

Michel Platini placé en garde à vue

Publié le 18 juin 2019
L'ancien président de l'UEFA a été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête pour corruption sur l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022. De son côté, Claude Guéant a été entendu comme "suspect libre".
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien président de l'UEFA a été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête pour corruption sur l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022. De son côté, Claude Guéant a été entendu comme "suspect libre".

Michel Platini, mis sur le banc de touche...par la Justice ! L'ancien président de l'UEFA (2007-2015) a été placé en garde à vue, ce mardi 18 juin, dans les locaux de l'Office anticorruption de la police judiciaire (OCLCIFF) à Nanterre (Hauts-de-Seine). Une audition dont le but s'inscrit dans une enquête sur l'attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022.

Alors accompagné de son avocat, Michel Platini se serait rendu vers 9h30 à Nanterre pour répondre à cette convocation. On lui signifie alors son placement en garde à vue. Parallèlement, Claude Guéant, l'ancien secrétaire général de l’Élysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy (2007-2011) et ministre de l’Intérieur (2011-12), a lui été auditionné sous le statut de "suspect libre" dans le cadre de cette enquête pour "corruption privée, « association de malfaiteurs », « trafic d’influence et recel de trafic d’influence », selon Mediapart. L'ex-conseillère sportive de Nicolas Sarkozy, Sophie Dion, a également été placée en garde à vue, d'après Le Monde.

Stupéfaction du côté de Sepp Blatter, ancien président de la Fifa (1998-2015) également suspendu 6 ans en décembre 2015 dans une vaste affaire de corruption. "Je ne comprends pas cette réouverture d'un dossier de présumée corruption qui, avec la publication du rapport Garcia, avait été clos", réagissait l'intéressé à l'AFP.

"De toute façon la désignation/élection du Qatar pour la Coupe du monde 2022 a été faite suite à l'intervention politique du président de la République, Nicolas Sarkozy, demandant à Michel Platini de voter avec ses proches pour le Qatar. Ces quatre voix ont fait pencher la balance pour le Qatar et contre les USA. Et cette situation a engendré les attaques des perdants contre la Fifa et ma personne: l'Angleterre perdante contre la Russie pour 2018 et les USA, perdants face au Qatar."

Vu sur : Mediapart
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 19/06/2019 - 15:14
Au-delà de la polémique
La seule personne qui doit craindre dans cette affaire est Sarkozy. Ce politicien qui peut sortir d'un moment à l'autre de sa réserve inquiète le Mur des c. On s'apercevra que d'autres affaires vont bientôt s'attacher à ses basques.
Marie-E
- 18/06/2019 - 16:16
je ne suis pas sure que le Qatar etait
un bon choix. De toute facon, si la decision venait du President dela Republique avec tout ce que le Qatar a d'interets en France que pouvait faire Michel Platini. Il savait jouer au football mais tout le monde ne sait pas nager en eaux troubles dans les rapports et les luttes d'influence des Etats.
Le Qatar est un nid de Freres Musulmans, maque avec l'Iran et a de plus en plus d'interets en France. Vu son isolement par l'AS and co il commence a cultiver son desert. Finalement il va peut etre reussir quelque chose.
A propos, c'etait bien de Villepin qui etait leur avocat . L'est il toujours ?