En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 21 min 52 sec
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 15 heures 39 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 16 heures 49 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 18 heures 39 sec
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 19 heures 16 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 21 heures 3 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 22 heures 43 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 57 min 42 sec
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 1 heure 33 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 15 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 15 heures 25 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 17 heures 21 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 18 heures 32 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 20 heures 23 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 21 heures 46 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 23 heures 39 sec
© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
Coup dur

Electricité : les tarifs vont bien augmenter de 5,9% en moyenne dès samedi

Publié le 30 mai 2019
La décision a été publiée ce jeudi au Journal officiel.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La décision a été publiée ce jeudi au Journal officiel.

Mauvaise nouvelle pour le pouvoir d'achat des Français : les tarifs réglementés de l'électricité vont progresser comme prévu de 5,9% TTC en moyenne dès le samedi 1er juin, selon une décision publiée aujourd'hui au Journal officiel.

Cette hausse est fixée conformément à la proposition de la Commission de régulation de l'énergie du 7 février. Elle avait vocation à s'appliquer dès le 1er mars, mais le gouvernement avait indiqué qu'il ne suivrait pas la recommandation du CRE en période hivernale, en pleine contestation des Gilets jaunes.

"On peut dire que ce n'est pas bien pour le pouvoir d'achat, mais on ne peut pas réagir sur l'instant à des choses qui construisent notre pays. La qualité de notre système électrique fait qu'on était obligé de faire cela", avait justifié le président de la CRE Jean-François Carenco à la mi-mai. Cette augmentation pourrait être suivie d'une autre, en août, liée aux coûts de transport de l'électricité, que M. Carenco avait alors dit vouloir "limiter à 1%". Concrètement, le prix de l'électricité est fixé en fonction du coût du transport de l'énergie (31%), du coût de production du nucléaire et de commercialisation (34%) et de différentes taxes (36%).

Le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, estime que le gouvernement pourrait faire un effort : "il faudrait peut-être réfléchir à moins taxer l’électricité puisqu’elle n’émet pas de CO2", a-t-il récemment déclaré. Le ministre de l’Écologie a riposté en mettant en cause la dérive des coûts chez EDF. "Tous les ans, la Cour des comptes dénonce le fait qu’à EDF, les salariés payent 10 % du prix de l’électricité. Peut-être que le PDG d’EDF pourrait changer ça", a-t-il lancé.

Pour faire annuler cette hausse, des associations comptent déposer un recours devant le Conseil d'État.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JBL
- 31/05/2019 - 16:38
Erratum : Message de 09h16
Petite erreur : Je ne dénonçai pas le comportement de Engie, mais celui d'ENEDIS, le fournisseur d'électricité.
JBL
- 31/05/2019 - 09:16
ENGIE et le racket !!!!
EDF et ENGIE (son bras armé) nous font le coup de la POSTE quand celle-ci a perdu beaucoup de plis avec la numérisation. Elle a augmenté sans cesse le prix du timbre. D'un côté, on demande aux gens de moins consommer d'électricité (isolation, solaire, etc) et ENGIE et EDF veulent conserver leur chiffre d'affaire et leur marge. Il y a donc incompatibilité. ENGIE se livre à un véritable racket avec notamment les compteur Linky. Systématiquement les gens se voient attribuer un abonnement supérieur, sous le prétexte fallacieux que c'était l'ancien compteur qui fonctionnait mal. ENGIE n'hésite pas à pratiquer de la surfacturation, services inventés et facturés. Le client aura ensuite beaucoup de difficulté pour se faire rembourser. Ces entreprises fonctionnent sur le système fiscal français. Tout est bon pour surfacturer.
JBL
- 31/05/2019 - 09:01
ENGIE et le racket ......
EDF et ENGIE (son bras armé) nous font le coup de la