En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© PATRICK KOVARIK, GERARD JULIEN, JOEL SAGET, ERIC PIERMONT, STEPHANE DE SAKUTIN, ALAIN JOCARD, JOHN THYS, FREDERICK FLORIN, FRANCOIS NASCIMBENI, ANGELOS TZORTZINIS, Bertrand GUAY, ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Enjeux au coeur du scrutin
Elections européennes : les préoccupations des Français à quelques jours du vote, selon un nouveau sondage
Publié le 24 mai 2019
Un nouveau sondage La Tribune-BVA révèle les préoccupations des électeurs et l'attachement des sondés envers l'Europe. Parmi leurs thèmes de prédilection, les Français ont placé l’emploi en tête (80%), devant le pouvoir d’achat (77%), la lutte contre le terrorisme et le maintien de la paix en Europe (77%).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un nouveau sondage La Tribune-BVA révèle les préoccupations des électeurs et l'attachement des sondés envers l'Europe. Parmi leurs thèmes de prédilection, les Français ont placé l’emploi en tête (80%), devant le pouvoir d’achat (77%), la lutte contre le terrorisme et le maintien de la paix en Europe (77%).

Selon un nouveau sondage La Tribune-BVA, 53% des personnes interrogées se disent "attachés à l'Union européenne". Ils ne sont que 21% à être "très attachés" à l'UE. 40% des sondés ne sont "pas attachés" à l'Union européenne et 14% "pas du tout attachés". 70% de ceux qui ont une proximité politique avec le Rassemblement National ne sont pas attachés à l'Europe. 53% des ouvriers et des employés ainsi que 49% des personnes âgées entre 50 et 64 ans ne se reconnaissent pas dans la construction européenne. 90% de ceux qui se sentent proches de La République en marche y sont attachés, tout comme ceux qui penchent pour le Parti socialiste (78%) et Europe-Ecologie-Les Verts (70%).

Parmi leurs préoccupations et les thèmes qui vont motiver le vote de dimanche, les Français ont placé l’emploi en tête (80%), devant le pouvoir d’achat (77%), la lutte contre le terrorisme et le maintien de la paix en Europe (77%).

Selon les résultats de ce sondage, le climat, l'éducation, les inégalités sociales, l'agriculture et les retraites devraient influencer le vote à plus de 70%. 

L'immigration (66%) et la compétitivité économique (61%) seront les thèmes qui pèseront le moins dans la décision des électeurs français pour ce scrutin européen. 

Les sondés considèrent que la priorité doit être donnée à 64% à une politique écologique et à 57% à une politique plus sociale. Une politique plus libérale obtient 25 % de soutien.

Les Français sont attachés à la liberté de circuler dans les pays de l'Union européenne à 72%.

52% des Français trouvent bénéfique l'appartenance à l'UE. 34% estiment le contraire. 

6% des sondés seulement sont satisfaits par le fonctionnement actuel de l'Union européenne. 48% souhaitent que l'Union européenne repense son action en profondeur.

Selon ce nouveau sondage La Tribune-BVA, 34% des personnes interrogées voteront ce dimanche en prenant en compte le contexte national particulier. Ils sont 27% à utiliser leur vote européen pour "exprimer avant tout leur opposition à la politique actuelle du gouvernement". 

La politique européenne menée par Emmanuel Macron recueille seulement 28% d'avis favorables. 

Les résultats démontrent donc que le contexte national, marqué par une division entre les soutiens de la politique d'Emmanuel Macron et ceux qui la rejettent, structure la vision européenne des Français. 

Vu sur : La Tribune
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
04.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 24/05/2019 - 18:08
Curieux
"l’emploi en tête (80%), devant le pouvoir d’achat (77%), la lutte contre le terrorisme et le maintien de la paix en Europe (77%)." Ce n'est pas l'UE qui va améliorer tout ça, ce n'est ni son but, ni son problème. Ils se trompent d'élection.
moneo
- 24/05/2019 - 18:06
ouch
je lis L'immigration (66%) et la compétitivité économique (61%) seront les thèmes qui pèseront le moins dans la décision des électeurs français pour ce scrutin européen. braves français...toujours pas compris ... sondage exact?
COUKOUCéMOI
- 24/05/2019 - 17:38
85% des sondés....
85% des sondés.... (c'est une estimation basse) comprennent quedal à l'Europe.... et à un tas d'autres choses !