En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© WANG ZHAO / AFP
Casse-tête chinois
Google suspend ses relations avec Huawei
Publié le 20 mai 2019
Le fabricants de smartphones chinois pourrait voir son accès au système d'exploitation Android compromis.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le fabricants de smartphones chinois pourrait voir son accès au système d'exploitation Android compromis.

Ce pourrait être un coup très dur pour Huawei. Google a indiqué dimanche 10 mai suspendre ses relations avec le fabricant de smartphones chinois dans le cadre des accusations de collusion de Huawei avec Pékin.

Comme la majorité des smartphones, Huawei se base sur le système d'exploitation Android, développé par Google. La remise en cause de ses relations avec Google pourrait provoquer l'impossibilité pour le fabricant d'offrir à ses utilisateurs l'accès au catalogue d'applications de Google.

Les actuels possesseurs de smartphones Huawei pourront toujours utiliser Android et les services de Google comme Gmail selon un porte-parole du groupe. Mais les prochains modèles de la firme chinoise ne pourront utiliser que la version open-source d'Android, bien plus limité en termes de support et d'offre.

Huawei est dans le viseur des Etats-Unis depuis plusieurs mois. Washington soupçonne l'entreprise de travailler avec la Chine pour « espionner » les utilisateurs de ses téléphones. Mercredi 15 mai, le ministère américain du Commerce avait placé Huawei ainsi que d'autres sociétés sur sa liste d'entreprises « suspectes » avec lesquelles les sociétés américaines ne pouvaient commercer sauf accord gouvernemental. En parallèle, Donald Trump a ordonné la suspension d'achats de matériels étrangères « à risque » pour les réseaux de télécomunications américains.

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
« Que ce soit Lagarde ou Carstens, la politique du FMI sera la même »
02.
La France mal classée à "l'indice de misère"
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
06.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ullman
- 21/05/2019 - 11:50
LE JUSTE PRIX
Ne pas respecter les brevets et la propriété intellectuelle, forcer les transferts de technologie, inonder le monde entier de produits contrefaits, tout cela a un prix.
Ligoter les pays en voie de développement pour des décennies, avec des « cadeaux » empoisonnés payés plusieurs fois leur prix, ça se paie.
Regarder par le trou de la serrure et écouter aux portes, en plus !
Marre d'être des couillons !
tatouzou
- 20/05/2019 - 20:42
La guerre commerciale passe à la vitesse supérieure
Huawei est un géant des Télécoms et le deuxième fabricant de smartphones derrière le Coréen Samsung.
Le coup porté est très rude et pourrait ruiner son activité smartphone hors de Chine.
Et après Huawei, il est probable que les autoritésUS s'intéresseront aux autres fabricants Chinois de smartphones, de plus en plus présents sur les marchés.
C'est du big business et il est probable que la Chine ripostera par des mesures d'ampleur comparable.
Le combat entre la Chine et les USA vise à déterminer qui sera le leader de l'économie mondiale dans les 30 ans qui viennent.
Il s'annonce vraiment féroce, aucun des deux ne semblant envisager de compromis, tant pour ces raisons économiques que par fierté nationale.