En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
Fin programmée
L'arrêt des soins de Vincent Lambert a débuté
Publié le 20 mai 2019
Sans nutrition et hydratation, son décès devrait survenir au cours de la semaine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans nutrition et hydratation, son décès devrait survenir au cours de la semaine.

Les médecins ont débuté l'arrêt des soins de Vincent Lambert lundi matin selon l'AFP qui cite Jean Paillot, l'avocat des parents du patient, et une source familiale.

Les médecins vont mettre un terme à la nutrition et l'hydratation artificielles prodiguées à Vincent Lambert depuis 10 ans. La procédure sera accompagnée d'une « sédation profonde et continue » afin qu'il ne souffre pas.

Symbole du débat sur l'euthanasie, le cas de Vincent Lambert, tétraplégique et en état végétatif depuis plus de 10 ans continue à diviser l'opinion. Sa femme réclame la fin du maintien en vie de son époux, selon sa propre demande antérieure à son accident. Ses parents, proches de la mouvance catholique traditionaliste sont opposés à l'arrêt des soins et ont ont dénoncé par la voix de leur avocat « une honte, un scandale absolu » suite à cette décision.

L'euthanasie est interdite en France, selon la loi Claeys-Leonetti de 2016, mais l'arrêt des traitements est autorisé en cas « d'obstination déraisonnable ». La décision doit être prise par les médecins de façon « collégiale ».

L'arrêt de l'hydratation et de la nutrition devrait provoquer la mort de Vincent Lambert en une semaine. La sédation profonde devrait empêcher toute souffrance et toute sensation de faim et de soif.

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 23/05/2019 - 16:03
@Dorine
ce n'était que de la dérision , en faisant référence au vieux sketch de Robert L amoureux. Je n'ai jamais pensé que ce pauvre homme est un canard ou tout autre animal :NON il e st plus maltraité que n'importe quel autre animal.Pour les religieux , bien sûr que si, tous les problème viennent des religieux de toutes croyances . le Pape vient d'ailleurs de le rappeler et tout le corps médical croyant n'en veut pas ...j' en ai souvent parlé avec des médecins croyant NON non et non Ils sont là pour soigner pas pour tuer l'oeuvre de Dieu....que leur Dieu ne soit pas le votre ou que vous ne croyez pas à un Dieu de style biblique ou coranique ,peu importe. ils ne veulent pas d'euthanasie volontaire comme beaucoup ne veulent pas d'avortement .la montée de l'islamisme accentue encore la pression.Enlevez les religions du débat et on trouverait facilement une solution qui garantirait à chacun de pouvoir librement et légalement d'accepter de mourir selon ses croyances et selon ......ses douleurs. seulement voila un croyant a la plus grande difficulté à admettre que ses valeurs ne soient pas les vôtres .
Dorine
- 21/05/2019 - 12:09
Moneo
Ce n'est pas le combat des religieux. N'exagérez pas. il s'agit du combat d'une mère qui ne peut accepter la mort d'un fils, issu de ses entrailles. D'autre part, tous les médecins ne sont pas d'accord entre eux. Et il ne s'agit pas d'une phase terminale de maladie. Et Vincent Lambert n'est pas un canard. C'est une personne humaine, même amoindrie. Ne traitez pas les handicapés comme des animaux SVP.
moneo
- 21/05/2019 - 10:34
et le lundi matin el canard était toujours vivant
l'horreur continu ,les religieux ont gagné encore une manche et les médecins doivent réhydrater le pauvre Vincent Lambert , véritable cobaye ;véritable objet ,que les parents veulent maintenir indéfiniment face à son épouse qui voudrait bien ,elle, que cesse cet acharnement thérapeutique.Il est urgentissime que la Loi change et que de son vivant on puisse déposer chez un notaire ou quelqu'un de confiance ,ses volontés personnelles qui s'imposeraient à tout le monde famille ,médecins . religieux , tous autant qu'ils soient nous pou rissent nos vies au nom de leurs seuls croyances que nous ne sommes pas tenues de suivre sauf absence ed liberté tout court.