En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© OLIVIER HOSLET / POOL / AFP
Relation conflictuelle ?
Emmanuel Macron assume une "confrontation féconde" avec Angela Merkel pour bâtir un "compromis avec l'Allemagne pour pouvoir avancer"
Publié le 15 mai 2019
Le président de la République Emmanuel Macron a tenu à réagir suite aux déclarations d’Angela Merkel sur le couple franco-allemand, dans le cadre d’une interview à un quotidien allemand.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République Emmanuel Macron a tenu à réagir suite aux déclarations d’Angela Merkel sur le couple franco-allemand, dans le cadre d’une interview à un quotidien allemand.

Emmanuel Macron a indiqué ce mercredi ne croire "ni à la confrontation stérile ni à l'entente stérile" avec Angela Merkel mais à "la confrontation féconde" afin de "bâtir un compromis" au niveau européen.

Le président de la République s’est exprimé lors d’une conférence de presse à l’Elysée : 

"Nous devons accepter des désaccords momentanés, de ne pas totalement être d'accord sur tout, pour construire un compromis avec l'Allemagne pour pouvoir avancer". 

Il était interrogé suite à une déclaration sans langue de bois de la chancelière allemande qui  reconnaît des différences avec Emmanuel Macron. Angela Merkel a accordé un entretien au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung. La chancelière souligne les "différences de mentalité" entre elle et le président français et des "différences dans leur compréhension des rôles". Angela Merkel a reconnu avoir une "relation conflictuelle" avec Emmanuel Macron. La chancelière allemande considère que les deux dirigeants ont eu des "temporalités différentes". 

Ces propos sont issus d’une interview publiée ce mercredi par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung :

"Bien sûr, nous avons une relation conflictuelle. Il y a des différences de mentalité [entre moi et le président français et des] différences dans [notre] compréhension des rôles".

La chancelière apporte néanmoins une note d’optimisme en soulignant les "énormes progrès" réalisés grâce au couple franco-allemand, notamment sur la question de la défense : 

"Nous avons décidé de développer un avion de combat et un char ensemble. (...) C’est un signe de confiance que de compter davantage les uns sur les autres en matière de politique de défense"

Les deux dirigeants ont également signé en janvier dernier le traité d’Aix-la-Chapelle sur la coopération et l’intégration franco-allemandes.

Angela Merkel a aussi abordé la question des élections européennes dans cet entretien. Selon elle, il s’agit d’un scrutin "d’une grande importance, une élection spéciale". Elle considère que beaucoup sont "inquiets pour l’Europe, moi aussi".

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
07.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 17/05/2019 - 21:12
L'habitus
Ce qui est intéressant,à mon sens,dans ce que dit Angela Merkel c'est sa remarque sur "...les différences de mentalité...".Comment pourrait-il en être autrement? On vérifie à nouveau que ce qui est important dans les rapports avec les autres, c'est bien l'habitus,c'est à dire un fonds constitué des mêmes références culturelles,des mêmes habitudes de pensées,d'éducation,des mêmes goûts,la lecture des mêmes livres et,bien entendu le même langage, bref ce que l'on a appelé aussi "l'esprit général". Il n'est pas le même entre allemands et français,comme il n'est pas le même entre italiens et scandinaves,etc,etc. Et là,nous sommesencore entre européens! Que dire de ceux qui ne le sont pas.
zen-gzr-28
- 16/05/2019 - 22:01
Le P de la R ne peut se passer de confrontation...
avec toutes les personnes qui ne pensent pas comme lui ! Il devrait faire un effort pour remplacer la confrontation par la diplomatie !
cloette
- 16/05/2019 - 20:04
Angela
a voulu dire quelque chose de précis . QUOI ? Sa remarque est en effet curieuse car Macron est pro européen , et cette femme politique chevronnée s'adapte à tous les caractères et est capable de s'adapter à celui de Macron . S'inquiète-t-elle du résultat des élections du 26 mai, mais surtout de 2022 ???