En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© François NASCIMBENI / AFP
Avis médical
Affaire Vincent Lambert : le médecin annonce l'arrêt des traitements
Publié le 11 mai 2019
Le médecin traitant de Vincent Lambert a annoncé à sa famille la décision d'interrompre les traitements lors de la semaine du 20 mai. Le Conseil d'Etat a validé fin avril la décision médicale sur l'arrêt des soins de cet homme en état végétatif depuis dix ans.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le médecin traitant de Vincent Lambert a annoncé à sa famille la décision d'interrompre les traitements lors de la semaine du 20 mai. Le Conseil d'Etat a validé fin avril la décision médicale sur l'arrêt des soins de cet homme en état végétatif depuis dix ans.

Le médecin traitant de Vincent Lambert a annoncé à sa famille l'interruption des traitements lors de la semaine du 20 mai. Cet homme tétraplégique est dans un état végétatif depuis dix ans. Il est hospitalisé à Reims. 

Les avocats des parents du patient, dont le cas est devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France, ont annoncé cette information à l'AFP, ce samedi 11 mai, dans un communiqué : 

"Le docteur Sanchez du CHU de Reims vient d'annoncer à la famille de Vincent Lambert qu'il mettrait sa décision du 9 avril 2018 à exécution la semaine du 20 mai 2019, sans autre précision".

Le 24 avril, le Conseil d'Etat avait validé la décision médicale d'interrompre les traitements de Vincent Lambert. La Cour européenne des droits de l'Homme a ouvert la voie à l'arrêt des soins. La demande de suspension de la décision du Conseil d'Etat avait été rejetée.

Vincent Lambert, ancien infirmier psychiatrique de 42 ans, en état végétatif à la suite d'un accident de la route en 2008. Ilsouffre de lésions cérébrales "irréversibles", selon les médecins.

Dans cette affaire emblématique du débat sur la fin de vie en France, la famille Lambert est déchirée entre partisans et opposants de l'arrêt des soins. D'un côté, les parents, le demi-frère et une soeur s'opposent à l'arrêt des soins et des traitements; de l'autre, l'épouse Rachel - sa tutrice légale depuis 2016 -, son neveu François et cinq frères et soeurs du patient refusent l'acharnement thérapeutique.

Vu sur : CNews
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Louna
- 12/05/2019 - 19:18
Ganesha
Vos propos sont choquants : "le jardinage de ce légume". V.Lambert, même sans réactions, reste un être humain et, pour ses parents, le fils adoré. Je me suis occupée de ma maman jusqu'à sa mort il y a un an à l'âge de 99 ans. Elle avait "oublié" que j'étais sa fille mais, à aucun moment, je l'ai considérée comme un "légume". Jusqu'au dernier jour elle m'a donnée son amour et je lui ai donné le mien. Certains liens parent enfant sont exceptionnellement forts. C'est surement le cas pour les parents de V.lambert et leur fils et le combat qu'ils mènent pour lui, même si ça dépasse l'entendement pour certains, est une magnifique preuve d'amour.
brennec
- 12/05/2019 - 18:02
Quel traitement?
Il semble abusif de parler de traitement quand il s'agit simplement de le faire mourir de faim et de soif, parler d'arrêt des soins me parait plus approprié. Son transfert a été refusé par l'hopital.
Benvoyons
- 11/05/2019 - 23:21
Siles gens avaient suivi l'affaire ils sauraient que les parents
l'on demandé mais il y a eu refus.

"Vincent Lambert est immobilisé en état de conscience minimale, il n’est relié à aucune machine, mais ne pouvant pas déglutir correctement, il est nourri artificiellement."
Donc en effet cela peut être fait chez les parents. Mais il faut l'accord du Médecin, de sa femme Rachel Lambert, & de la Justice.