En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
ça vient d'être publié
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 1 heure 23 min
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 2 heures 30 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 6 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 7 heures 23 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 9 heures 21 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 10 heures 35 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 11 heures 42 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 13 heures 3 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 13 heures 40 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 14 heures 5 min
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 2 heures 1 min
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 5 heures 58 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 7 heures 6 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 8 heures 41 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 10 heures 3 min
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 12 heures 24 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 14 heures 22 min
© Federico PARRA / AFP
© Federico PARRA / AFP
Maduro vs Guaido

Venezuela : un 1er mai sous tension après l'échec du soulèvement militaire

Publié le 01 mai 2019
L'opposant vénézuélien Juan Guaido tente de renforcer la pression sur le président Nicolas Maduro lors des manifestations du 1er mai, au lendemain de la tentative de soulèvement avortée d'un groupe de militaires.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'opposant vénézuélien Juan Guaido tente de renforcer la pression sur le président Nicolas Maduro lors des manifestations du 1er mai, au lendemain de la tentative de soulèvement avortée d'un groupe de militaires.

Le Venezuela était au bord de connaître un jour historique ce 30 avril. Mardi, des milliers de manifestants se sont violemment opposés aux forces de l'ordre dans les rues de Caracas. Ce mouvement de protestation était mené en soutien à un groupe de militaires qui avait rallié Juan Guaido, l'opposant de Nicolas Maduro, à l'aube. Au moins une personne a été tuée et près d'une centaine blessées, dont deux par balles.

Des soldats arborant un ruban bleu, signe de ralliement à Juan Guaido, s'étaient positionnés, armes à la main, dans cette zone de l'est de la capitale. La tentative de soulèvement a échoué lorsque les principaux chefs militaires ont réaffirmé leur soutien à Nicolas Maduro. La confusion a régné pendant de nombreuses heures ce mardi. 

Des rassemblements à l'appel de l'opposition étaient prévus à la mi-journée en ce mercredi 1er mai au Venezuela. Les pro-Maduro devaient également défiler. Juan Guaido, 35 ans, a été reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis.

Des heurts ont opposé mercredi à Caracas des partisans de l’opposant Juan Guaido à des effectifs de la Garde nationale bolivarienne, un corps militarisé vénézuélien chargé du maintien de l’ordre. 

Les manifestants tentaient de bloquer une autoroute qui longe la base militaire aérienne de La Carlota, d’où l’opposant Juan Guaido avait assuré mardi avoir reçu le soutien d’un groupe de soldats. Les manifestants, dont certains avaient le visage masqué, lançaient des pierres et des cocktails Molotov en direction des forces de l’ordre, qui répondaient par des tirs de gaz lacrymogène. 

Le chef de file de l’opposition a appelé, à l’occasion du 1er-Mai, à la "plus grande manifestation de l’histoire du Venezuela" pour déloger Nicolas Maduro du pouvoir. Des affrontements avaient aussi lieu dans d’autres quartiers de Caracas. A La Florida, des manifestants dénonçaient ainsi sur les réseaux sociaux la "répression" dont ils s’estimaient victimes de la part de la police et de la Garde nationale bolivarienne.

À quelques centaines de mètres de là, plusieurs milliers de personnes manifestaient contre le président Nicolas Maduro à l’appel de Juan Guaido

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré mercredi qu'une intervention militaire était "possible" : 

"Si c'est nécessaire, c'est que ce feront les Etats-Unis. Nous préférerions une transition pacifique au pouvoir, avec le départ de Maduro et la tenue d'une nouvelle élection, mais le président (Trump) a clairement fait savoir qu'à un certain moment il faut savoir prendre des décisions. Il est prêt à faire ce qui s'impose".

En fin de journée mardi, un groupe d'insurgés a demandé l'asile à l'ambassade du Brésil. Une des figures de l'opposition, Leopoldo Lopez, qui était assigné à résidence depuis 2017, est apparu aux côtés de Juan Guaido et des militaires insurgés avant de se réfugier dans l'ambassade du Chili, puis celle d'Espagne.

Depuis le 23 janvier, le Venezuela est confronté à la plus grave crise de son histoire avec une économie au ralenti, des difficultés liées à la monnaie et à des pénuries (notamment d'importantes coupures de courant).

Nicolas Maduro, soutenu par la Chine, la Russie et l'Iran, a dénoncé le "coup d'Etat" de mardi.

Tout en reconnaissant son échec à rallier la majorité des militaires, Juan Guaido a assuré que la journée de mardi avait mis en lumière des failles dans le soutien de l'armée à Nicolas Maduro.

Les Etats-Unis "se tiennent aux côtés du peuple vénézuélien", avait assuré mardi le président américain Donald Trump. 

Près de 2,7 millions de Vénézuéliens ont fui le pays depuis 2015, selon les chiffres de l'ONU.

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jardinier
- 07/05/2019 - 17:39
L"amerique à la manoeuvre,
Meme si on n'aime pas Maduro, la manière dont les USA se comporte en Amérique latine est indécente. Le pire c'est qu'ils se comportent comme ça un peu partout dans le monde, et j'ai bien peur qu'on se fasse des illusions si l'on croit que nous échappons à ces manipulations.